fbpx Skip to main content

Tout le monde, qu’il soit entrepreneur ou éloigné du monde de l’entreprise, a déjà dû entendre parler de business plan, c’est dire à quel point ce terme est répandu aujourd’hui ! Pour autant, en donner une définition précise n’est pas évident car on ne sait pas toujours expliquer quelles sont ses utilités et pourquoi il faut toujours en rédiger un lorsqu’on souhaite lancer son entreprise.

Vous vous demandez ce qu’est un business plan et à quoi cela sert ? Formalizi vous l’explique en détail dans cet article complet ! 

Qu'est-ce qu'un business plan ?

Résumé de l’article

Qu'est-ce qu'un business plan ?

Un business plan est un document unique synthétisant les éléments clefs de son projet d’entreprise. C’est donc un document fondamental pour définir un projet solide.

À quoi sert un business plan ?

Le business plan sert d’abord à l’entrepreneur, et lui permet de clarifier et de mettre à plat les multiples éléments rentrant en compte dans son projet. Mais le business plan servira aussi à des personnes extérieures, notamment dans la recherche de fonds.

En savoir plus

Que trouve-t-on dans un business plan ?

Plusieurs éléments doivent figurer dans un business plan : une analyse du marché, une description du futur produit, des prévisions financières…

1. Un business plan, késako ?

On pourrait traduire le business plan par « plan d’affaire » même si ce terme n’est pas évocateur.

Un business plan consiste à synthétiser les éléments clés de son projet d’entreprise dans un document unique afin de permettre une information claire et rapide sur le projet.

Le lecteur du business plan doit pouvoir comprendre rapidement quel est le produit ou le service proposé par l’entreprise, comment l’entreprise sera capable de gagner des clients et se démarquer de ses éventuels concurrent, en clair : comment l’entreprise sera profitable. Il donne une vision de la faisabilité et du sérieux du projet entrepreneurial.

Le business plan doit bien sûr être mis au point dès le début du projet de création d’entreprise. Aucun entrepreneur sensé n’aura l’idée de lancer sa société ou son activité sans avoir testé son projet et fait des hypothèses et des projections de chiffre d’affaire et de coûts.

C’est comme si un ingénieur construisait un avion sans avoir fait de plan ni de calcul !

L’entrepreneur ajoutera au fur et à mesure de l’avancée de son projet des informations au business plan. Et même une fois l’entreprise lancée, le business plan doit continuer à être mis à jour.

C’est donc un document qui doit accompagner l’entreprise tout au long de sa vie et qui évolue avec elle. Lorsque l’environnement extérieur à l’entreprise connait des modifications, par exemple un changement d’habitude des consommateurs ou l’arrivée sur le marché d’un concurrent, il faudra intégrer ces informations dans le business plan car elles peuvent avoir une influence sur l’activité de l’entreprise.

2. À quoi sert un business plan ?

Le business plan a une utilité pour deux personnes en particulier : pour l’entrepreneur lui-même, et pour les personnes extérieures à l’entreprise.

Le business plan est d’abord essentiel pour le porteur de projet, c’est à dire l’entrepreneur. En effet, le business plan synthétise toutes les informations importantes sur l’entreprise à créer. Il permet donc de vérifier la solidité du projet quand l’entreprise n’existe pas encore.

Élaborer un business plan oblige l’entrepreneur à clarifier sa stratégie de lancement, mesurer la création de valeur attendue, notamment estimer le chiffre d’affaire potentiel, et anticiper comment piloter le développement de l’entreprise dans le futur. Autrement dit, le business plan aide à planifier les étapes indispensables pour lancer avec son succès son entreprise : c’est un outil de pilotage pour l’entrepreneur. L’entrepreneur peut vérifier qu’il a pensé à toutes les étapes avant le lancement et s’il observe un manque il peut y remédier.

Le business plan s’avère aussi nécessaire pour les personnes externes à l’entreprise. Lorsque l’entrepreneur voudra obtenir des fonds pour lancer son activité, il devra dans la majorité des cas solliciter un investisseur ou un prêteur, par exemple une banque.

Systématiquement, la banque étudiera le business plan élaboré par l’entrepreneur car ce sera le meilleur moyen pour elle de s’informer de la faisabilité du projet, des profits potentiels, et donc de la capacité de l’entrepreneur à rembourser le prêt qu’il souhaite contracter.

Un entrepreneur sans business plan ou avec un business plan baclé ne rassurera pas les investisseurs et il aura bien souvent du mal à obtenir des fonds pour son lancement.

Téléchargez gratuitement notre ebook "Comment créer son entreprise en 2021" !

3. Que trouve-t-on dans un business plan ?

Le business plan doit être clair et percutant. S’il n’est pas clair, c’est peut-être que vous ne maîtrisez pas encore totalement le projet que vous souhaitez lancer. S’il n’est pas percutant, les personnes extérieures au projet ne seront pas forcément convaincus par sa solidité.

Pour avoir un business plan clair et percutant, tout ce qui est nécessaire pour comprendre l’entreprise et son activité doit y figurer. Cela comprend :

  • Une analyse du marché. Il faut décrire le type de consommateur ciblé, le besoin auquel il s’agit de répondre et estimer le nombre de consommateurs potentiels. Cela donnera une idée du nombre de clients que vise l’entreprise ;
  • Une description du produit ou du service que se propose de vendre l’entreprise. Il faut à ce stade être descriptif et simplifier, surtout si le produit est technique. Tout le monde doit pouvoir comprendre ce que vend l’entreprise. Il faut aussi aborder ce que propose l’entreprise par rapport à des produits ou service concurrents, et pourquoi les clients pourront préférer acheter chez elle. À ce stade, il faut présenter le business model de l’entreprise ;
  • Des prévisions financières. Il s’agit d’estimer le nombre de vente sur les premières années, calculer le chiffre d’affaire, valider la rentabilité en le comparant aux coûts de fonctionnement. Il faut ici des données concrètes basées sur des éléments crédibles (chiffres, démonstrations, études) ;
  • Un plan marketing et commercial. Il faut détailler comment l’entreprise pourra se faire connaitre, comment elle compte gagner des clients et quelle communication elle adoptera ;
  • Une présentation de l’équipe entrepreneuriale. Si l’entrepreneur est seul cette information n’est pas nécessaire mais dès lors qu’il y a plusieurs personnes impliquées il faut clairement montrer qui est responsable de quoi et le justifier (compétence spécifique, apport financier…).
Formalités juridiques

Le business plan doit donc intégrer toutes ces informations et les présenter de manière hiérarchisée de façon à être facilement lisible. Un business plan complet et convaincant est signe que le projet est mûr et peut être lancé et qu’il est temps de passer à l’étape de la création de l’entreprise.

Vous voulez créer votre entreprise et souhaitez être accompagné dans toutes les démarches ? N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi. 

Commencez les démarches

Fiscalité d’entreprise et charges sociales

Comment externaliser sa comptabilité ?

Lorsque vous débutez votre activité, la question de la gestion de votre comptabilité est une…
Gérer mes associés

L’actionnariat salarié : fonctionnement et avantages

Depuis longtemps en France, les pouvoirs publics ont développé des méthodes pour associer plus étroitement…
Actualité

Top 5 des livres à lire avant de créer son entreprise

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat ? Pour ce faire, il faut bien…
Exercer un métier

Devenir agent immobilier indépendant : le guide complet

Un agent immobilier n’est autre qu’un professionnel réalisant des opérations sur des biens immobiliers appartenant…