6 minutes de lecture

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale mais vous ne savez pas s’il est préférable de créer ou de reprendre une entreprise ?

La réponse dépendra de votre situation, de votre projet et des opportunités qui s’offrent à vous. La reprise d’entreprise présente certains avantages dont le plus important est celui de reprendre une structure déjà en place permettant une meilleure visibilité. Cet avantage peut a contrario être un inconvénient puisqu’il implique d’être limité par ce projet déjà créé et mis en place.

Dans les deux cas la vie l’entrepreneuriat nécessite une grande implication dans le projet.    

Formalizi répond à vos interrogations.

1. Les avantages de la reprise d’une entreprise

  • Avoir une base sur laquelle travailler

Le premier avantage est la possibilité de reprendre un projet déjà existant. Par conséquent, il est plus simple d’analyser les choses qui fonctionnent, celles qu’il faut améliorer ou encore celles qu’il faut supprimer.

Cela permet également d’avoir une meilleure visibilité sur les perspectives de développement de l’affaire en elle-même.

De plus, il est possible de trouver un certain confort au fait de ne pas partir de zéro.

  • Développer plus vite

La reprise permet notamment de bénéficier d’un projet plus ou moins abouti, d’une organisation déjà mise en place, d’un personnel formé. Ce travail peut prendre plusieurs années pour une personne créant une entreprise, alors qu’en reprenant une activité il est possible de s’épargner ce temps de mise en place et de développement.

  • Accéder à certaines activités

Le second avantage est la possibilité d’accéder à certaines activités pour lesquelles il serait plus difficile voire impossible d’accéder.

Cela concerne l’achat d’une clientèle pour toutes les activités de conseil ou encore l’achat de certaines entreprises implantées dans des lieux ou domaines stratégiques : un hôtel situé dans un endroit stratégique, une entreprise spécialisée dans un domaine particulier ou disposant d’une exclusivité de vente pour certains produits, etc.

  • La possibilité de se rémunérer dès la première année

Le troisième avantage est la possibilité de se rémunérer dès la première année, suivant la bonne marche des affaires. En effet, il y a, en principe, une clientèle et un chiffre d’affaire établis permettant le versement d’une rémunération.

2. Les inconvénients de la reprise d’une entreprise

  • L’encadrement de l’activité par l’entreprise préexistante

Ce qui est perçu comme un avantage pour certains peut devenir un inconvénient pour d’autres. Ainsi, cela implique de se baser sur l’entreprise reprise.

D’une part, au niveau de l’activité et de la gestion de l’entreprise, même s’il sera toujours possible de faire des modifications, vous serez limité par une base préexistante (activité développée, personnel déjà présent, projets en cours, etc). Les entrepreneurs les plus créatifs ou souhaitant développer une entreprise à leur image pourront se sentir limités en raison de ce cadre.

D’autre part, suivant l’envergure du projet, il peut être plus difficile de trouver un financement pour la reprise plutôt que la création d’une entreprise et les moyens devant être mis en œuvre peuvent être plus importants.

  • L’image du précédent dirigeant

Le dirigeant précédent peut avoir une incidence importante sur l’entreprise. Ainsi, il faudra arriver à le remplacer auprès du personnel mais également auprès de la clientèle.

  • La nécessité d’être vigilant sur l’entreprise rachetée

Enfin, même si le processus de reprise d’entreprise peut être plus rapide que celui de création, cela implique d’être d’autant plus vigilant. En effet, il faudra analyser toutes les caractéristiques de ce projet afin de savoir exactement ce qui est racheté et notamment les éléments négatifs qu’il faudra gérer.

3. Les éléments ne changeant pas 

  • Le financement

En premier lieu, le projet de création ou de reprise d’entreprise se heurtera au même problème : celui du financement. En effet, à moins de détenir la totalité de l’investissement, il faudra dans les deux cas chercher un financement et convaincre les potentiels investisseurs / associés / établissement bancaires de la viabilité du projet.

Toutefois, sur ce point la problématique sera différente :

  • dans le cadre d’une création d’entreprise, le financement est en principe moins important, mais il faudra constituer un dossier sur la base de prévisions ;
  • dans le cadre d’une reprise d’entreprise, le financement nécessaire est souvent plus important, en revanche le dossier pourra s’appuyer sur des éléments chiffrés issus de l’activité préexistante.
  • L’implication et le travail nécessaires

L’élément le plus important dans la reprise comme la création d’entreprise est l’implication dans le projet entrepreneurial car cela demande du temps et de l’énergie. En effet, dans les débuts du projet, la création demandera de l’implication dans la mise en place et la phase de lancement alors que pour la reprise il s’agira de prendre en main le fonctionnement existant afin de maintenir le rythme mis en place et préparer le développement.

À savoir : si désigner un DPO est facultatif, il devient obligatoire dès lors que le traitement des données représente le cœur de votre activité ou que votre structure atteint plus de 250 salariés.

La reprise d’entreprise peut être préférable à la création d’entreprise.

Cela permet notamment d’avoir un projet préexistant permettant de mieux analyser les perspectives de développements, d’aller plus vite dans le projet, d’accéder à certaines activités et de se rémunérer dès la première année.

En revanche, il peut être compliqué de devoir partir d’un projet existant et de se sentir limité par l’activité déjà mise en place, par l’image du précédent dirigeant ou encore de financer le rachat d’une entreprise ayant une activité déjà importante.

Dans les deux cas il faut être prêt à s’impliquer dans le projet

Commencez les démarches

Gérer mon entreprise

Comment faire une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) ?

Peu importe le type de contrat ou le secteur d’activité, lorsqu’un employeur souhaite embaucher un…
Créer une entreprise

Domiciliation commerciale pour une EURL : quels avantages ?

Dans le processus de création d’entreprise, la domiciliation commerciale est une étape indispensable et obligatoire…
Créer une entreprise

Qui peut être concerné par la DPAE ?

Vous le savez : l’embauche d’un salarié donne lieu à différentes formalités obligatoires. À l’issue…
Créer une entreprise

Comment rédiger vos CGV ?

Les Conditions Générales de Vente (CGV) sont un document juridique édité par un fournisseur à l’attention…

Questions fréquentes

Quel est le coût d'une reprise d'entreprise ?

Le prix variera en fonction de différents critères : le prix de vente négocié, si vous désirez vous associer, s’il y a des partenaires financés, si il y a un expert-comptable, un avocat ou encore un notaire.

Il est important de tout prendre en compte et de budgétiser votre projet avant de vous lancer.

Combien de temps prend la reprise d'une entreprise ?

Le temps d’une reprise d’entreprise est compris entre 6 et 24 mois. Ce temps varie en fonction de l’accompagnement que vous avez lors de vos démarches.

Il y a-t-il des aides lors d'une reprise d'entreprise ?

Comme pour la création d’entreprise, vous pouvez bénéficier de l’ACRE lorsque vous reprenez une entreprise car vous êtes en début d’activité.