fbpx
5 minutes de lecture

En tant que chef d’entreprise vous vous demandez s’il ne serait pas judicieux de créer une holding. Une société holding qu’est-ce que c’est ? Très simplement, il s’agit d’une société mère qui va détenir une ou plusieurs sociétés commerciales qui deviennent des filiales.

Créer une holding représente un intérêt certain car la holding forme en quelque sorte un groupe de sociétés, qu’elle dirige. La centralisation des pouvoirs permet de gagner en efficacité économique : d’une part sur la gouvernance, et d’autre part sur des aspects  financiers et fiscaux.

Dans cet article nous vous expliquons pourquoi et dans quel but créer une holding.

Pourquoi créer une holding ?

1. Qu’est-ce qu’une holding ?

Vous avez entendu parler de holding et vous ne savez pas en quoi cela consiste ? Très simplement, la holding est une société qui a pour objet social de détenir des titres ou des participations dans d’autres sociétés.

On appelle la holding communément “société mère” car elle détient obligatoirement plus de 50 % des actions ou des parts sociales des entreprises qu’elle contrôle, ses “filiales” ou “société filles”. Souvent mise en place par un groupe d’actionnaires, la holding regroupe au minimum 2 sociétés et on appelle cette structure “une société de détention de capital d’autres sociétés”.

Créer une holding revient à créer un intermédiaire entre le patrimoine privé du dirigeant et la possession de participations dans des sociétés filiales. En fonction du niveau de responsabilité que vous voulez donner aux associés, une holding peut-être créée librement selon le choix de son fondateur, sous plusieurs formes juridiques EURL, SARL, SAS, SA, SNC ou société civile. Fiscalement, elle sera le plus souvent soumise à l’impôt sur les sociétés.

2. À quoi sert une holding ?

En tant que telle, la société holding ne commercialise pas de produits ni de services : une holding exerce uniquement une activité financière. Elle détient des titres de participation dans plusieurs entreprises (ses filiales) et perçoit de leur part des revenus (des dividendes).

De ce fait elle forme un groupe de plusieurs sociétés composé d’actionnaires ou d’associés qui interviennent à plusieurs niveaux :

  • Soit ils détiennent des titres financiers, il s’agit alors de holding dite passive
  • Soit ils proposent des services de conseil ou d’administration auprès des sociétés du groupe (« management fees »), on parle alors de holding active.

3. Pourquoi créer une holding ?

Que ce soit dans le cadre du développement de l’entreprise ou de sa création, on crée une holding pour plusieurs raisons :

  • Lors d’un rachat de société
  • Lors de la création d’une ou plusieurs filiales
  • Lorsqu’on souhaite optimiser la fiscalité de l’ensemble des sociétés du groupe

Au sein du groupe, la holding permet de mettre en place une hiérarchisation et une organisation. Cette structure améliore de facto la gestion des différentes entreprises qui en font partie. D’un point de vue opérationnel, le pouvoir de décision est centralisé et plus cohérent. Il n’est plus dilué entre les directions de plusieurs entreprises.

De nombreuses sociétés ont recours à la création d’une holding dans un but d’optimisation fiscale. D’ailleurs le montage d’une holding est souvent réalisé au cours d’une restructuration, d’une session ou d’une reprise d’entreprise.

Dans d’autres cas elle peut se présenter comme une solution idéale dans le cas d’une transmission d’entreprise.

A savoir : la holding est une structure juridique d’entreprise qui protège votre patrimoine car la responsabilité des associés ou actionnaires est limitée aux apports.

Il existe différents types de sociétés holding : les holdings familiales, les holdings de rachat et les holdings financières.

4. Quels sont les avantages de créer une holding ?

La création d’une holding a plusieurs avantages non négligeables sur les plans juridiques, financiers et fiscaux.

Tout d’abord, en permettant d’intégrer plusieurs investisseurs, la société holding garde la maîtrise du groupe. C’est sur l’organisation qu’elle se distingue, car elle permet notamment au dirigeant de mutualiser les services administratifs, financiers et informatiques au sein de la holding, afin que ses filiales se concentrent sur leurs métiers.

D’autre part, elle jouit d’un attrait financier. Sa qualité de personne morale facilite l’accès à des crédits bancaires et permet aux banques d’avoir une meilleure visibilité sur la solvabilité de l’entreprise.

Mais ce qui incite beaucoup d’entrepreneurs à monter une holding, ce sont les avantages fiscaux. La holding peut bénéficier de deux régimes avantageux :

  • le régime fiscal “mère – fille” (qui permet de recevoir des dividendes avec un régime fiscal privilégié et permet d’éviter la double imposition des bénéfices à la filiale et à la société mère).
  • le régime de l’intégration fiscale (si la holding possède 95 % du capital d’une ou de plusieurs de ses filiales, la société mère peut imputer ses pertes sur les bénéfices réalisés par ses filiales). De plus les dividendes distribués par ladite filiale ne sont pas soumis à l’impôt. C’est ce qu’on appelle un effet de levier financier.

Enfin la création d’une holding “patrimoniale” facilite la transmission d’une entreprise à ses héritiers. On retrouve ce type de montage dans les donations et  succession afin d’éviter les frais de succession.

5. Quels sont les inconvénients de créer une holding ?

Tout d’abord la holding peut paraître compliquée à monter et nécessite de prendre des conseils avisés pour optimiser son fonctionnement. Si elle présente beaucoup d’attraits,  la coexistence d’une société mère et de filiales, complique l’organigramme et induit des coûts d’administration sur chaque structure.

Au niveau comptable, la holding ne peut pas déduire la TVA de ses achats, et a l’obligation de faire appel à un commissaire aux comptes pour faire certifier ses comptes consolidés.

Il faut également noter que selon la nature du montage, les filiales peuvent perdre des avantages fiscaux et sociaux qui sont normalement attribués à des entreprises classiques, comme par exemple le taux réduit de 15% de l’impôt sur les sociétés en matière de bénéfices.

La création d’une holding est similaire à la création des autres sociétés. Toutefois, en fonction de vos objectifs, il est important de vous faire conseiller pour profiter des avantages fiscaux et financiers que peut apporter la holding à votre projet.

Commencez les démarches

Créer une entreprise

SIREN et SIRET : quelles différences ?

Quelles sont les différences entre les numéros SIREN et SIRET ? Le numéro SIREN et…
Créer une entreprise

Créer une SARL, combien ça coûte ?

Créer sa SARL, combien ça coûte ? Il s’agit de la première question que se…
Gérer mon entreprise

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR), c’est quoi ?

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR) a été mis en place par le gouvernement français afin…
Créer une entreprise

Gérant de SARL: quels régimes de cotisation et d’imposition ?

Quels sont les différents régimes de cotisation et d'imposition pour les SARL ?  Le gérant…
Manon

Manon

Ancienne avocate diplômée d'un Master I en Droit des affaires à l'Université Panthéon-Assas et d'un Master II en Droit fiscal à l'Université Paris Dauphine.

2 Comments