fbpx Skip to main content
frais de gestion

Une entreprise n’est pas seulement constituée d’employés, de dirigeants et de clients. Toute son activité suppose des dépenses nécessaires : loyers, factures d’électricité, achats de feuilles pour l’imprimante … Ce sont des frais de gestion. Les frais de gestion sont certes nécessaires, mais il s’agit de dépenses qui rognent votre chiffre d’affaires.

Vous souhaitez apprendre à optimiser ces frais ? Alors suivez le guide !

En bref

Tous les frais généraux sont-ils de même nature ?

Non, les frais de gestion peuvent être divisés en deux catégories : les frais fixes et les frais variables. Les premiers ne sont pas corrélés à votre chiffre d’affaires : il s’agit des loyers notamment, les seconds dépendront de votre volume d’activité, on peut citer les factures d’électricité.

En savoir plus

Que faire avant de réduire les dépenses de gestion ?

La première étape indispensable pour optimiser ses frais de gestion est de procéder à une analyse approfondie de ses dépenses : repérer les postes de dépenses, les fournisseurs, les doublons… Une fois cet état des lieux accompli, vous pourrez vous pencher sur les méthodes de réduction.

En savoir plus

Quelles actions concrètes pour optimiser les frais de gestion ?

Il existe de nombreux moyens pour réduire vos dépenses de gestion. L’un des plus efficaces et qui sous-tend une grande partie de cette optimisation est la centralisation des achats, c’est-à-dire passer toutes les commandes par une seule personne, qui connaîtra au mieux les relations contractuelles.

En savoir plus

1. Quels sont les frais généraux de gestion de société ?

Dans une société, les frais généraux correspondent à toutes les dépenses nécessaires pour le fonctionnement quotidien de l’entreprise. Ainsi, les frais liés au cœur de son activité comme les dépenses de fabrication ou de commercialisation ne participent pas aux frais généraux.

Sans être exhaustif, on peut regrouper dans les frais généraux : le loyer des locaux, les diverses assurances, abonnements aux logiciels informatiques, dépenses en fournitures de bureau ou produits d’entretien, frais de déplacement, frais de courrier, les factures d’eau, de gaz et d’électricité…

On peut diviser les frais généraux en deux catégories :

  • Les frais fixes : ils ne varient pas en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise. On peut citer les assurances, abonnements ou le loyer.
  • Les frais variables : ils dépendent de votre volume d’activité (électricité, fournitures de bureau, frais de déplacement, de logistique).

Pour en apprendre davantage sur les frais de fonctionnement à prévoir en entreprise, c’est par ici !

A savoir

Les frais généraux représentent généralement une part importante des dépenses d’une entreprise : entre 20 et 40%, et un quart du chiffre d’affaires en moyenne.

2. Établir un plan de réduction des dépenses

Avant toute chose, vous devez faire un état des lieux de l’ensemble des frais généraux engagés par votre entreprise. Il s’agit ici d’évaluer la situation en répertoriant ces postes de dépenses.

Non seulement vous devez faire un bilan des dépenses actuelles, mais vous devrez également prendre en compte les évolutions futures de l’entreprise : location d’un nouveau local, embauche d’un salarié de bureau ou sur le terrain, abonnement à de nouveaux logiciels informatiques… Bien comprendre les coûts engendrés par votre entreprise est donc la première étape : il peut s’agir d’un travail fastidieux mais nécessaire. Une fois que vous avez sous les yeux l’état complet de vos frais de gestion, une idée intéressante serait de vous comparer à vos concurrents, regarder les critères utilisés par ces derniers ainsi que leur « train de vie » dans la mesure du possible.

Après avoir tous ces éléments en tête, vous pouvez alors commencer à établir un plan de réduction des dépenses.

Vous souhaitez créer une entreprise et savoir combien ça coûte ? Alors suivez le guide !

A savoir

Depuis plusieurs années une nouvelle profession apparaît : les cost-killers. Il s’agit d’expert spécialisés dans la « chasse de coûts ». Ces derniers proposent leurs services à destination des grandes entreprises, mais aussi de plus en plus souvent aux PME.

3. Comment diminuer ces frais et augmenter sa rentabilité ? 

Pour réduire vos frais, il y a deux premières voies : gérer les coûts variables et limiter les coûts fixes.

  • Les coûts variables : il s’agit ici d’appréhender vos achats qui ne concernent pas directement votre production. Le maître mot est la centralisation. Bien entendu, votre entreprise peut ne pas avoir les capacités d’embaucher un directeur des achats, mais confier ces formalités à une personne unique est une première étape.
    De même, il est préférable de choisir un seul fournisseur par catégorie d’achat, plutôt que confier à plusieurs fournisseurs des petits volumes d’achat. N’hésitez pas à résilier tous les contrats et abonnements qui ne vous sont pas utiles, et écarter les fournisseurs doublons. Non seulement vous diminuerez vos frais, mais en plus vous gagnerez du temps, et donc in fine, en productivité.
  • Les coûts fixes : les coûts fixes sont plus délicats à réduire que les coûts variables, ils sont souvent conclus pour une longue durée, avec une certaine fidélité dans le choix du partenaire. Cela étant, restez attentifs à l’évolution du marché ! Vous pouvez toujours trouver un meilleur prix ailleurs.

D’autres méthodes existent également. De manière générale, vous pouvez associer vos collaborateurs et employés à une démarche commune : Ecologie rime souvent avec économie ! Par des petits gestes du quotidien, comme éteindre les ordinateurs ou la lumière en partant, en réduisant la consommation d’eau, ou en évitant la climatisation à outrance, vous pourrez économiser sur vos frais en plus de donner un coup de pouce à la planète !

D’autres postes de dépenses peuvent être réduits : si certaines pièces de votre bâtiment sont inutilisées, comme un bureau ou un garage, vous pouvez les mettre à profit en les louant, vous transformerez alors un poids en bénéfice !

Les frais généraux sont indispensables à la gestion de votre entreprise puisqu’ils permettent son fonctionnement au quotidien. Certains postes de dépenses ne peuvent être éliminés comme les factures d’électricité, d’autres peuvent être réduits ou rationalisés. L’optimisation de vos frais de gestion nécessitent une connaissance précise de votre entreprise, et est réalisable assez facilement pas des actions concrètes, qui répondent à un objectif de centralisation des achats notamment.

Laisser un commentaire