6 minutes de lecture

La prime d’activité est une prestation sociale destinée à compléter le revenu des salariés les plus modestes. Versée par les Caisses d’Allocations Familiales, elle est aujourd’hui attribuée à plus de 4 millions de foyers et peut représenter plus de 400 euros par mois.

Suite aux mouvements sociaux de 2019, le gouvernement a été contraint de revaloriser la prime d’activité et d’élargir les critères d’éligibilité. Il est certainement possible que vous ayez des droits à percevoir !

Nous faisons le point dans cet article sur les différentes conditions d’accès à la prime d’activité.

1.  La prime d’activité, à qui se destine t-elle ?

Toutes les prestations sociales sont soumises à des critères, et la prime d’activité n’y échappe pas. Pour y prétendre, le demandeur (français ou titulaire d’une carte de séjour) doit obligatoirement exercer une activité professionnelle en France.

Elle est ainsi accordée :

  • aux salariés du secteur privé ou public
  • aux travailleurs indépendants
  • aux travailleurs handicapés
  • aux exploitants agricoles (agriculteurs)
  • aux étudiants et apprentis (qui gagnent plus de 950 euros nets/mois au 1er janvier 2020)

À savoir : la prime d’activité n’est pas réservée aux seuls salariés du secteur privé. Un fonctionnaire peut faire une demande de la prime d’activité auprès de la CAF et il pourra  la percevoir s’il respecte les conditions d’attribution.

2.  Prime d’activité à moins de 25 ans

Sous certaines conditions les jeunes de moins de 25 ans peuvent également être éligibles à la prime d’activité. Cette prime est un complément de revenu pour les petits salaires dont 17% des bénéficiaires de la prime d’activité sont âgés de 18 à 24 ans à fin mars 2018.

On peut demander la prime d’activité si l’on est :

  • salarié ;
  • agent de la fonction publique ;
  • micro-entrepreneur ;
  • étudiant exerçant un emploi ;
  • en apprentissage (avec une limite de salaire spécifique).

Pour les jeunes, les plafonds de ressources s’appliquent également. Autrement dit, la limite de revenus mensuels à ne pas dépasser se monte à 1.787,18 euros si le demandeur est une personne seule qui ne perçoit aucune aide au logement.

Concernant les étudiants et apprentis, il faut avoir perçu un certain montant de salaire pour prétendre à la prime d’activité : le salaire minimum durant les trois mois précédant la demande doit être au moins égal à environ 0,78 fois le Smic, soit 950 euros par mois (ou un cumul de 2.850 euros sur le trimestre écoulé).

À savoir : la situation familiale ne bloque pas l’attribution de la prime d’activité. On peut en bénéficier que l’on soit célibataire, en couple, avec ou sans enfant. En revanche, la prime d’activité n’est versée qu’aux personnes âgées de 18 ans et plus.

3.  Plafond de revenus de la prime d’activité 2020

Pour être éligible à la prime d’activité, des conditions de revenus sont également fixées. Le montant maximum de revenus professionnels et de ressources à ne pas dépasser varie également selon la composition du foyer.

Pour 2020, les plafonds, correspondant au montant moyen mensuel de revenus sur les 3 derniers mois, sont les suivants (pour des personnes sans autres ressources que leurs revenus d’activité) :

  • 787,18 euros par mois pour un travailleur salarié célibataire sans allocation logement, soit 1,5 Smic ;
  • 794,27 euros pour un couple sans enfant dont un seul membre travaille ou pour une personne isolée avec un enfant, soit 1,9 Smic ;
  • 754,24 euros pour un couple avec deux enfants (les deux parents travaillent) ;
  • 342,71 euros pour un couple avec un seul salaire et deux enfants à charge (seul un parent travaille) ;

Pour un “non-salarié” agricole, les revenus professionnels doivent être inférieurs à 21.446 euros par an.

4.  Règles de calcul de la prime d’activité

De fait, toutes les personnes qui remplissent les conditions d’attribution de la prime d’activité reçoivent cette aide. Bien sûr, le montant de la prime n’est pas identique pour tous les bénéficiaires puisqu’il varie en fonction de la situation familiale, des revenus d’activité et des autres ressources financières du foyer.

Le montant de la prime est calculé à partir de plusieurs informations concernant le bénéficiaire qui sont :

  • la composition du foyer (célibataire, en couple, avec ou sans enfant à charge) ;
  • les revenus du foyer ;
  • les allocations logement ;
  • l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • les allocations familiales ;
  • la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) ;
  • les pensions de retraite ;
  • les indemnités chômage (ARE) ;
  • l’allocation de soutien familial.

À savoir : Depuis 2018, les pensions et rentes d’invalidité et d’AT-MP ne sont plus comptabilisés comme des revenus professionnels pour le calcul le montant de la prime d’activité.

Chaque situation est différente et pour savoir s’il est éligible à la prime d’activité, un foyer peut effectuer une estimation en utilisant le simulateur de la CAF ou de la MSA proposé sur leur site Internet. Dans tous les cas, ce sont les 3 mois précédant la demande qui sont pris en compte pour le calcul de la prime, renseignez-vous !

Vous désirez être accompagné dans votre projet entrepreneurial ? N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi. 

Commencez les démarches

Gérer mon entreprise

Peut-on démissionner sans préavis ?

Vous doutez de l’obligation de faire un préavis lors de votre départ de l’entreprise ? Cet…
Créer une entreprise

Dans quels secteurs entreprendre post-confinement ?

Pendant la période de confinement, certains d’entre vous ont peut-être vu une idée de génie…
SAS

Domiciliation commerciale pour une SAS : Quels avantages ?

Lorsqu’on crée une SAS (société par actions simplifiée), l’une des premières étapes consiste à définir…
Créer une entreprise

5 choses à savoir avant toute création d’entreprise

En matière de création d’entreprise le risque d’échec est important. En effet 50 % des…

Questions fréquentes

Qu’est-ce que la prime d’activité ?

La prime d’activité est une prestation délivrée par la CAF, ayant pour but de soutenir financièrement les salariés aux revenus modestes.

À qui est destinée la prime d’activité ?

La prime d’activité dépend seulement de trois conditions hors salaire :

  • Avoir 18 ans ou plus,
  • Résider en France,
  • Avoir une activité salariale ou indépendante.

Comment savoir si j’ai le droit à la prime d’activité ?

La prime d’activité dépend à la fois de votre salaire, mais aussi de votre situation maritale, ou encore des aides que vous perçevez déjà de l’État. Fort heureusement, la CAF a développé un simulateur vous permettant facilement de savoir si vous êtes éligible à la prime d’activité.