fbpx Skip to main content
reouverture-commerces

Les magasins, centres commerciaux et les rayons dits « non essentiels » vont pouvoir rouvrir leurs portes le 19 mai 2021, dans tout le territoire national. Il en est de même pour les restaurants, les bars ainsi que les salles de cinéma fermés depuis 9 longs mois….

Néanmoins, point de retour à la vie normale pour le moment. Des jauges et autres mesures de freinage contre la Covid-19 sont mises en place.

Nous décryptons pour vous les protocoles de réouverture !

En bref

Quelles seront les restrictions dans les commerces dès le 19 mai ?

Dès le 19 mai, les commerces et marchés couverts devront respecter une jauge de 8 mètres carrés par client. Puis, cette restriction passera à 4 mètres carrés à compter du 9 juin. Enfin, les restrictions prendront fin le 30 juin.

En savoir plus

Le couvre-feu est-il maintenu ?

A compter du 19 mai, le couvre-feu sera décalé à 21 heures. Par la suite, il sera repoussé à 23 heures le 9 juin et sera totalement levé le 30 juin.

En savoir plus

Y aura-t-il toujours des aides après le 19 mai ?

À partir du mois de juin jusqu’à août, le fonds de solidarité est maintenu pour les secteurs concernés par une fermeture administrative (les discothèques par exemple). Les demandes pour le PGE (Prêt Garanti par l’État) peuvent se faire jusqu’à la fin de l’année 2021. Quant à lui, le chômage partiel reste pris en charge à 100% pour les activités des secteurs S1 et S1 bis, jusqu’au moins de juin.

En savoir plus

1. Réouverture des commerces le 19 mai

Le 29 avril dernier, Emmanuel Macron détaillait le plan de déconfinement, annonçant que les commerces non essentiels pourront rouvrir le mercredi 19 mai 2021, soit après le pont de l’Ascension.

Cette bonne nouvelle concerne les enseignes de prêt-à-porter, les magasins de décoration, les commerces de jouets ou encore les merceries et les commerces non alimentaires des centres commerciaux. Mais ce n’est pas tout, les rayons dits “non essentiels”, tels que l’habillement, les petits meubles et jeux vont être de nouveau accessibles.

Toutefois, cette réouverture devra se faire dans le respect des jauges et des protocoles adaptés à chaque lieu et activité. La situation sanitaire étant encore fébrile, le gouvernement conserve malgré tout des mesures de freinage contre la Covid 19. Aussi le choix s’est porté sur un calendrier échelonné avec des capacités d’accueil réduites pour nos commerçants :

  • Au 19 mai, les commerces et marchés couverts pourront accueillir à nouveau du public en respectant une jauge de 8 mètres carrés par client.
  • A compter du 9 juin, cette jauge passera pour ces mêmes commerces à 4 mètres carrés par client.
  • Puis au 30 juin, 100% de capacité d’accueil et aucune jauge de restriction, mais les mesures barrières et de distanciation demeurent.

A savoir

Une précision particulière pour les centres commerciaux ou un protocole sanitaire renforcé doit respecter la jauge d’une personne pour 10 m². Notons également que pour les magasins d’une surface de vente de 400 m² et plus, cette obligation se décline par la présence d’une personne à l’entrée pour le comptage (ou par la mise en place d’un dispositif de comptage).

La sécurité des clients et des salariés pendant la crise du Covid-19 est la priorité absolue de tous les commerces. Pour cela, le commerçant doit procéder à l’affichage d’une information sur les mesures et gestes barrières à respecter en continu et à l’explication de l’importance de ces mesures pour atténuer la diffusion du SARS-CoV-2.

Nous vous invitons à consulter le protocole sanitaire complet disponible sur le site officiel du minstère.

2. Réouverture des restaurants et bars

Il faut l’avouer, la bonne nouvelle de ce déconfinement du 19 mai est la très attendue réouverture des restaurants, cafés et bars ! Cependant nous devrons encore nous armer de patience puisque seules les terrasses seront autorisées : l’intérieur des restaurants reste fermé. Néanmoins, un calendrier en 3 étapes a été communiqué, nous laissant entrevoir une levée des restrictions au 30 juin 2021. Le calendrier officiel :

  • Au 19 mai : Les terrasses des bars et restaurants pourront à nouveau accueillir les clients, avec des tables limitées à six personnes assises au maximum, et une jauge d’accueil de 50%. Le service du soir sera soumis au couvre feu de 21h.

Les restaurants des hôtels, les terrasses ont le droit de rouvrir à 100% en places assises uniquement, pour les clients. L’intérieur peut en revanche rouvrir pour les clients des établissements hôteliers.

  • Au 9 juin : les salles intérieures des restaurants et des bars vont pouvoir rouvrir avec une jauge de 50% et des tables de 6 personnes maximum assises obligatoirement. Les terrasses pourront ouvrir à 100 % de leur capacité, mais toujours avec des tables de 6 personnes assises obligatoirement. Le couvre-feu sera normalement retardé à 23 heures.
  • Au 30 juin : tous les restaurants et bars pourront rouvrir à 100% de leur capacité en intérieur comme en extérieur. Si la situation sanitaire le permet, le protocole pourrait être assoupli, avec (enfin) la levée du couvre-feu.

A savoir

Mercredi 12 mai, le gouvernement a affiné les modalités de réouverture annonçant que seuls les restaurants ayant une terrasse de moins de dix tables n’auront pas à respecter de jauge de 50 % pour limiter le risque de contagion. Pas de jauge pour les petites terrasses, mais les restaurateurs auront obligation d’installer des paravents ou du plexiglas afin de séparer les tables pour limiter les risques de contagion.

Enfin, évidemment, l’usage de menus sans contact sont recommandés : plats cités oralement, ardoises ou carte avec QR code consultable sur son téléphone portable.

3. Cinémas, théâtres… la réouverture !

Après plusieurs mois de fermeture, le 19 mai 2021 est une date culturelle importante : les musées, théâtres, cinémas et autres lieux culturels seront autorisés à rouvrir leurs portes.

En effet, à partir du 19 mai, les musées, monuments, cinémas, théâtres et autres lieux culturels seront autorisés à rouvrir avec une jauge limitée à 35% de leur capacité sans dépasser 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur.

Ceci dit, il faudra attendre le 9 juin pour que cette limitation soit élargie à 5 000 personnes, mais uniquement avec des personnes titulaires d’un « pass sanitaire ». C’est à cette date également que les salons et foires pourront accueillir le même nombre de personnes, toujours avec le précieux sésame.

Enfin, au 30 juin, les limites de jauge (selon la situation sanitaire) seront levées mais les gestes barrière et la distanciation sociale seront maintenus. Tous les événements susceptibles de rassembler 1 000 personnes (en intérieur ou extérieur) seront autorisés. Il faudra là aussi, que les personnes soient détentrices d’un pass sanitaire. Nous en saurons plus prochainement sur ces mesures particulières.

4. Quelles aides à partir du 19 mai ?

Maintenant que le calendrier de déconfinement est connu, il n’en reste pas moins que beaucoup d’entreprises ont encore besoin de soutien. Qu’en est-il des dispositifs d’aide avec la reprise ?

Selon les dernières informations communiquées, le ministre de l’économie Bruno Le Maire a également précisé que les aides se poursuivent au-delà de ce déconfinement, mais elles seront dégressives. Concrètement à partir de juin et jusqu’à août prochain :

  • Le fonds de solidarité restera maintenu pour les secteurs qui resteront sous le coup d’une fermeture administrative. Le gouvernement espère mettre fin à cette aide en août si la situation sanitaire le permet.
  • Pour les mois de juin, juillet et août, seules les entreprises des secteurs S1 et S1 Bis (les établissements encore soumis à des restrictions/jauges) resteront éligibles au fonds de solidarité.
  • L’accès au PGE (prêt garanti par l’État) devait initialement prendre fin au 30 juin 2021. Mais en raison du contexte actuel, Bruno Le Maire a récemment annoncé que les demandes pourront finalement se faire jusqu’à la fin de l’année 2021. Par ailleurs, des négociations sont en cours afin que la durée de remboursement des PGE puisse être rallongée à 7 ou 8 ans, contre 6 ans actuellement.
  • La prise en charge totale du chômage partiel, ne sera réservée qu’aux activités des secteurs S1 et S1 Bis. Au-delà du mois de juin, et toujours pour les entreprises des secteurs S1 et S1 Bis, le recours au dispositif de l’activité partielle restera possible, mais le niveau de reste à charge passera à 15% en juillet et 25% en août. A partir du 1er septembre, il devrait passer à 40%.

A savoir

Les entreprises toujours soumises à une fermeture administrative, à l’image des discothèques, bénéficieront toujours du fonds de solidarité tel qu’il existe actuellement, et ce jusqu’à qu’elles puissent de nouveau accueillir du public.

Retrouvez toutes les aides ici

D’autres mesures d’assouplissement sont à l’étude actuellement, notamment sur la question d’ouverture des commerces le dimanche. Ces éventuelles dérogations, si accordées, le seront au niveau local et après concertation des acteurs économiques de chaque territoire.

La mise en place d’un pass sanitaire semble inéluctable pour espérer alléger les mesures de contrôle et permettre la réouverture de tous les établissements, tout en minimisant les risques de contamination par le virus.

Nous accompagnons les entrepreneurs dans les moments clés de la vie de leur entreprise.

Besoin de conseils pour votre entreprise, contactez-nous !