fbpx Skip to main content
levée de fonds

La levée de fonds n’est autre que la recherche d’investisseurs ou d’institutions susceptibles d’investir au capital de votre société : c’est un mode de financement. Les entreprises innovantes et les startups l’utilisent. Les investisseurs souhaitent effectuer une plus-value sur la revente de vos titres. C’est un mode de financement mais aussi de spéculation pour vos investisseurs.

Si vous voulez tout savoir sur la levée de fonds, n’hésitez pas à lire notre article dédié !

En bref

Comment définir une levée de fonds ?

La levée de fonds est un mode de financement pour des jeunes startups qui s’engagent dans un projet innovant, demandant de forts investissements.

En savoir plus

Qui peut lever des fonds ?

Ce sont des personnes morales, des entreprises, qui peuvent lever des fonds.

En savoir plus

Quelle est la procédure afin de constituer une levée de fonds ?

La procédure consiste à présenter un projet de financement solide à des investisseurs.

En savoir plus

1. Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est un mode de financement des sociétés innovantes. Des investisseurs qui souhaitent investir dans les nouvelles technologies ou des projets innovants, peuvent entrer dans votre capital pour vous financer et se payer sur la vente de titres lorsque vous aurez fait fructifier votre projet dans lequel ils croient. Ces investisseurs sont appelés « business-angels ».

Pour ce faire, la levée de fonds se réalise lors :

  • De l’amorçage du projet, au lancement d’un nouveau produit ou service : capital amorçage
  • Du développement de l’activité, pour améliorer son offre, communiquer, recruter… pour débuter son activité : capital développement

Une levée de fonds permet donc à une société de bénéficier de nouvelles compétences et opportunités d’affaires à l’aide du réseau de ses investisseurs, qui ont tout intérêt que le projet prenne vie. Cependant, le principal inconvénient de l’apport en capital d’investisseurs, est la dilution de la participation des associés dans le capital social de la société. Les investisseurs peuvent avoir du pouvoir et ne pas avoir la même vision des choses que les premiers associés. Cette situation peut être une source de tension.

2. Pour qui ?

La levée de fonds est essentiellement envisagée pour des sociétés nouvelles, des startups innovantes. Elle est utile pour les sociétés qui ont un besoin impératif de financement afin de développer leur entreprise et atteindre leurs objectifs. Lorsqu’une entreprise souhaite innover, il lui faut beaucoup de fonds.

Ainsi, les besoins et l’offre peuvent se rencontrer. Les associés fondateurs devront diminuer leur pourcentage de participation au capital social de la société. Cependant, cette entrée au capital est le moyen de compenser le nécessaire besoin de financement pour le développement du projet sans être côté en bourse et donc adapter sa société et ses institutions.

A savoir

Cependant, il faut rappeler que la levée de fonds n’est pas une étape indispensable à la création d’une startup. L’intérêt va dépendre de l’activité de cette société, de ses besoins, de ses objectifs et de son capital social initial.

3. Comment procéder à une levée de fonds ?

La levée de fonds, s’effectue en 4 étapes :

  • La préparation du projet de levée de fonds
  • La recherche des investisseurs
  • La négociation des conditions
  • La conclusion de la levée de fonds

S’agissant de la préparation de la levée de fonds, il faudra que vous vous posiez la question de savoir : est-ce utile, comment la levée de fonds permet-elle de valoriser ma société. En effet, pour faire adhérer les investisseurs à votre projet, il vous faudra impérativement leur expliquer l’intérêt de cette levée de fonds. Il faut donc lister les objectifs de l’opération, notifier le montant recherché et le plan d’investissement des fonds. Il faut donc préparer cet « audit ». Ce sont des professionnels avertis qui doivent être persuadés.

S’agissant de la recherche des investisseurs et de la négociation, il vous faudra frapper à toutes les portes : les mécènes, les banques d’investissements, BPI France… Ensuite, vous devrez les convaincre et vous mettre d’accord sur la valorisation de votre société et les aspects juridiques de l’opération. Vous pouvez espérer conclure une future vente d’une partie de vos titres. Vous devrez faire valoir les bénéfices à retirer de cette opération pour vous, mais surtout pour les investisseurs. Il faut démontrer une possible plus-value pour eux. A l’issue, vous devrez conclure une trace écrite de vos négociations. Vous pouvez établir une lettre d’intention.

Pour finir, vous pourrez conclure la levée de fonds. A l’issue de l’accord, l’opération va se traduire par une augmentation du capital social par émission de nouveaux titres. L’investisseur va payer le montant nominal (lors de la création de l’entreprise) du titre et une prime d’émission. Elle permet de compenser la différence entre la valeur nominale et sa valeur actuelle. Cette prime permet de ne pas diminuer ou augmenter le capital, qui sont des opérations soumises à un formalisme.

La levée de fonds est une solution essentielle au développement des toutes jeunes entreprises qui ont des objectifs très coûteux. Ce mode de financement permet de faire avancer des projets rapidement et d’obtenir un réseau très grand à l’aide d’investisseurs professionnels.

Laisser un commentaire