fbpx Skip to main content

Vous souhaitez mettre en place une stratégie RSE dans votre entreprise mais ne savez pas par où commencer ?

Véritable booster de croissance, La RSE (responsabilité sociale et environnementale des entreprises) consiste à faire du développement durable un principe fondamental de fonctionnement de l’entreprise. Elle doit s’intégrer aussi bien au niveau stratégique dans la vision globale de l’entreprise, qu’au niveau opérationnel. 

Si vous n’avez aucune idée des normes et des règles qu’il faut respecter, consultez nos 5 étapes pour implémenter une politique RSE dans votre entreprise.

Politique RSE

Résumé de l’article

Quels sont les enjeux de la RSE ?

Les enjeux d’une politique RSE sont multiples : environnement, social, gouvernance. Il existe ainsi de très nombreuses actions à mettre en place lorsqu’on souhaite se lancer sur le sujet.

Comment établir un plan d'action RSE ?

Dans un premier temps il s’agira de désigner une personne en charge de la transformation RSE. Cette dernière lancera la démarche et motivera les salariés, puis par la suite servira d’interface entre les personnes impliquées.

Comment mesure ses actions RSE ?

Il est important de mesurer régulièrement les progrès réalisés concernant la RSE. Cela permettra entre autre d’identifier les futurs actions à mener et de valoriser son travail. Pour cela il est nécessaire de réaliser un rapport RSE.

En savoir plus

Avec l’Abonnement Juridique Formalizi, bénéficiez d’un juriste dédié pour répondre à toutes vos questions et d’un accès illimitée à une base de documents juridiques personnalisables.

Je veux en savoir plus

A partir de seulement 29€ / mois, sans engagement

1. Comprendre les enjeux de la RSE

La RSE est un sujet vaste puisqu’il concerne beaucoup d’enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance. Il y a donc une multitude d’actions possibles lorsque l’on veut mettre en place une stratégie RSE. 

Les avantages d’une stratégie RSE sont multiples. Cela permettra notamment à votre entreprise d’avoir une meilleure connaissance risques associés à l’activité, optimiser vos pratiques internes : (gouvernance, management, organisation du travail…), fédérer vos équipes autour de valeurs définies, favoriser le dialogue avec vos parties prenantes et créer des impacts positifs sur l’environnement et le territoire.

Plusieurs items sont à prendre en compte avant de vous lancer dans la RSE

Voici les principaux points de la responsabilité sociale :

  • La mise en place de pratiques loyales, conformes aux réglementations au niveau marketing, commercial et légal : tous les départements de votre entreprise doivent s’impliquer dans le plan d’actions RSE. Le consommateur est au cœur des dispositifs (service après-vente, service client, satisfaction…) !
  • Les produits et de services prennent en considération la sécurité et la santé des consommateurs, avec une production qui a un impact minimum sur l’environnement.
  • Les modes de consommation et de production sont durables : vous privilégiez l’utilisation des énergies renouvelables et réduisez l’impact sur l’environnement. (Recyclage, digitalisation, numérisation…)
  • La Protection et le respect de la confidentialité des données de ses clients : depuis le RGPD, ces 2 aspects sont essentiels.
  • La formation et l’éducation de l’entourage à la RSE :  la formation des salariés à la RSE afin qu’ils deviennent des collaborateurs éco responsables, et la sensibilisation de ses fournisseurs pour les encourager à adopter une démarche similaire. 

Avec des champs d’actions aussi importants, vous comprendrez que la RSE doit être intégrée à tous les niveaux de l’activité de l’entreprise, de la production au consommateur final.

Dans un premier temps, il est important de prendre du recul, et d’identifier les mesures qui répondent le plus aux problématiques de l’entreprise et de son secteur d‘activité. 

Pour en savoir plus sur la RSE, lisez notre article Qu’est-ce que la RSE ?

2. Diagnostiquer

La première étape est donc de lister et classer ces sujets car mettre en place une politique RSE ne signifie mettre en œuvre toutes les actions d’un seul coup. Vous allez devoir définir vos priorités.

Pour cela vous pouvez réaliser une cartographie des enjeux et les prioriser du point de vue de l’entreprise et des parties prenantes.

Ce point de départ soulève des questions comme :

  • Qu’est-ce qui doit changer en priorité dans l’entreprise ? 
  • Sur quels sujets l’entreprise est-elle performante ? 
  • Quels changements apparaissent comme les plus évidents et les plus faciles ? 
  • Par quelles actions débuter ? 
  • Quels domaines peuvent être améliorés ?

L’enjeu sera d’identifier l’ensemble des parties prenantes que vous souhaitez intégrer à votre démarche RSE : entreprises, fournisseurs, sous-traitants, clients, prospects, collectivités, collaborateurs… Il s’agit de savoir qui est concerné par les actions RSE de l’entreprise et d’identifier ceux qui seront affectés par vos décisions. 

3. Consulter les parties prenantes

Le plus simple : Que ce soit sous forme de questionnaires ou d’interviews, consultez-les. 

Et répondez à cette question : Quelles sont leurs attentes ? 

Ce travail d’enquête vous permettra de soulever des problématiques et de mieux appréhender vos priorités. Toute la compréhension et l’analyse des parties prenantes servira de guide pour identifier quelles actions doit mener l’entreprise. 

En effet, il mettra en évidence les points forts, les axes de progrès et permettra de définir les objectifs prioritaires en matière de RSE.

A Savoir : Pour déployer une démarche RSE, il est possible de se faire accompagner par des cabinets de conseil spécialisés mais aussi les organisations patronales, les fédérations professionnelles, les chambres de commerce ou certains réseaux d’entreprises spécialisés. Certaines collectivités locales ont aussi des programmes spécialisés sur la RSE à destination des PME/PMI.

4. Établir le plan d’action de la RSE

Il s’agit maintenant de passer à l’action. La RSE n’est pas la responsabilité d’une seule personne ou d’un service, mais celle de l’entreprise à part entière. Elle concerne aussi bien les ressources humaines, le service commercial et le marketing. Car indéniablement, l’implication des équipes et des salariés est un gage de réussite.

C’est à ce moment qu’il convient de nommer des personnes pour suivre le projet. Ces dernières vont s’engager à transformer leur façon de faire, leur fonctionnement et à réaliser des actions qu’il faudra identifier. 

On peut nommer un responsable RSE ou gérer le projet de manière plus collective en s’appuyant sur plusieurs collaborateurs à qui sont confiés des responsabilités RSE. Le plus important étant d’avoir une ou des personnes identifiables dans l’entreprise pour piloter la RSE. Stratégiquement, cette personne va dans un premier temps lancer la démarche et motiver les salariés, puis par la suite servir d’interface entre les parties prenantes en établissant des objectifs et en proposant les actions à mener.

Cette étape permet de commencer à transformer les choses petit à petit.

À savoir :

Une communication pertinente et cohérente autour de la RSE est importante car cette démarche renforce l’image de l’entreprise.

5. Mesurer ses actions

La RSE s’envisage selon une logique d’amélioration continue. La démarche nécessite donc d’évaluer régulièrement les progrès et mettre en place de nouvelles actions. Il convient de contrôler régulièrement les effets et bienfaits des nouvelles mesures… ainsi que d’identifier et traiter les éventuelles difficultés.

Tout au long du processus, il est indispensable pour l’entreprise de pouvoir mesurer et apprécier les retours de ses actions.

Pour valoriser votre démarche, l’idéal est de mesurer vos résultats à travers un rapport RSE.

À savoir :

Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter des méthodologies documentées, comme :

La RSE est un travail qui s’envisage à long terme, qui doit faire l’objet d’un suivi et d’un bilan. Vérifier la tenue des objectifs, les corriger, améliorer, en envisager d’autres, éventuellement abandonner certaines qui ne fonctionnent pas.

Formalités juridiques

Finalement, si vous n’avez toujours pas commencé cette démarche, la mise en place d’une politique RSE s’avère être un choix qui produit de nombreux effets favorables sur les entreprises en 2021. 

Formalizi accompagne les entrepreneurs dans les moments clés de la vie de leur entreprise, prenez rdv gratuitement.

Commencez les démarches

Comptabilité

Comment tenir la comptabilité de son entreprise ?

Vous avez décidé de faire votre comptabilité d'entreprise en interne ? Il vous faudra donc…
Exercer un métier

Comment devenir développeur web en freelance ?

Aujourd’hui, toutes les entreprises se doivent de disposer de leur propre site internet. La conception…
Créer mon entreprise

Comment déposer un nom de domaine ?

L’annuaire papier est aujourd’hui dépassé. Toute entreprise souhaitant être visible (c’est-à-dire toutes les entreprises !)…
Fermer ma société

Zoom sur le boni de liquidation

Lorsqu’une société est en difficulté et qu’elle n’est plus en capacité de payer ses dettes…