7 minutes de lecture

Qu’importe son âge ou son milieu social, l’envie de créer son entreprise n’a jamais été aussi forte ces dernières années. Cependant, les obstacles liés à la création d’une société sont nombreux et peuvent être perçus comme étant rédhibitoires…

Effectivement, la création d’entreprise est une étape longue, jonchée de nombreux freins techniques et financiers, qui peuvent rebuter plus d’un entrepreneur en herbe.

Vous avez envie de créer une entreprise mais vous vous inquiétez des obstacles à franchir ? En réalité, sachez que la plupart des obstacles réels que vous allez rencontrer ne sont que des freins psychologiques et/ou techniques légers. Et surtout, ils sont tous surmontables !

Découvrez dans cet article nos conseils pour surmonter les obstacles les plus courants à la création d’entreprise. 

Ascension de montagne

Résumé de l’article

Quels sont les principaux obstacles à la création d'entreprise ?

De nombreux obstacles peuvent compliquer la création d’entreprise : le manque de temps, de financement, d’idée, ou même de compétences. Toutefois, tous ces obstacles sont surmontables !

Comment passer de salarié à entrepreneur ?

Il existe des aides pour les salariés souhaitant entreprendre. Pour cela, vous pouvez demander à votre entreprise un congé pour création ou reprise d’entreprise. Attention toutefois : pour pouvoir en profiter, il vous faudra être salarié depuis plus de 24 mois dans la société.

En savoir plus

Comment surmonter les difficultés des formalités de création ?

Les formalités administratives peuvent sembler insurmontables lorsque l’on souhaite lancer son projet. Toutefois, il est désormais possible de déléguer cette douloureuse tâche et de faire réaliser ses démarches entièrement en ligne, notamment en passant par un service comme Formalizi !

1. Passer du salariat à l’entrepreneuriat

Depuis toujours, nous avons été formatés pour devenir salarié, c’est un fait. Faire des études, trouver un CDI et gagner des revenus satisfaisants. Une sécurité pour bon nombre d’entre nous, sauf que certains souhaitent choisir une autre voie : la création de leur propre entreprise.

En effet, il s’agit souvent de se sortir d’une situation professionnelle qui ne convient pas ou plus, et ce pour plusieurs raisons possibles et cumulées :

  • Besoin de liberté et d’autonomie ;
  • Difficultés à accepter l’environnement de travail ;
  • Envie d’être son propre patron ;
  • Nécessité de créer sa propre activité ;
  • Augmenter ses revenus ;
  • Souhait d’innover ou de créer un modèle économique.

Ceci étant, entreprendre ne convient pas à tout le monde. De la réflexion stratégique à la création d’une entreprise, le chemin à parcourir est long et peut paraître compliqué.

Pour créer sa société et afin de mieux apprécier la viabilité d’un projet, il faut plusieurs paramètres : un business plan, une idée, un benchmark. En résumé, il faut du temps.

2. Le manque de temps

Généralement salariés dans une entreprise, la plupart des futurs chefs d’entreprise doivent prendre le temps de monter un projet cohérent et réaliste. Il est très difficile de combiner sa vie salariale, sa vie familiale et sa vie entrepreneuriale, or le temps est une notion cruciale dans la création d’une entreprise qui mérite d’être pris.

Cependant, le France encourage l’entreprenariat. De nombreux dispositifs permettent de dégager du temps aux personnes porteuses de projet. Il devient alors possible de consacrer un ou deux jours par semaine à la création de leur entreprise. Pour cela, il faut remplir certaines conditions comme être présent dans l’entreprise depuis plus de 24 mois.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Le temps partiel ou le congé sans solde pour création d’entreprise délivré par votre employeur ;
  • L’association : en étant plusieurs, vous vous répartissez les tâches ; la création et la gestion de l’entreprise vous demandent moins de temps.

3. Le manque d’idée

C’est peut-être le pire des freins, tout du moins d’un point de vue personnel. En effet, quand on a envie d’entreprendre, d’être son propre patron, de manager une équipe, d’être au contact de ses clients, d’innover, d’aller de l’avant, mais qu’on a aucune idée, la frustration est considérable.

Pour faire naître un projet viable, il vous faudra d’une part trouver une activité qui vous corresponde, et d’autre part créer une entreprise autour d’une idée qui réponde à un besoin de votre futur marché.

Pour mener votre réflexion, consultez notre article : “comment trouver une idée de création d’entreprise”.

Si vous n’avez pas d’idée ou simplement si vous craignez qu’une idée ne fonctionne pas, vous avez deux solutions :

  • Mener une réflexion de fond personnelle ou faire appel à un coach qui vous aidera à dénicher une idée d’entreprise pertinente ;
  • Choisir de développer une franchise. Les concepts sont là ; les enseignes souhaitent se développer et elles seront à même d’accompagner votre lancement en prenant le moins de risques possibles ; il ne reste plus qu’à trouver le projet qui vous convient le mieux.

4. Le manque de compétences

En définitive, très souvent, les personnes qui ont l’envie d’entreprendre mais n’en voient que les freins ont surtout peur… d’elles-mêmes !

Peur de ne pas avoir les compétences suffisantes, de ne pas avoir les épaules pour supporter la pression ou la diversité des tâches. Une peur souvent justifiée, tant les compétences attendues d’un chef d’entreprises sont diversifiées.

Contre la peur, il n’y a qu’une solution : échanger et parler avec son entourage de ses angoisses, assumer ses faiblesses, réfléchir pour isoler les véritables freins et trouver des solutions adaptées. Il n’est pas rare de devoir envisager des formations ciblées avant de se lancer officiellement. Si vous êtes salarié, votre compte CPF peut représenter une grande aide pour vous donner accès au financement nécessaire.

Tout le monde peut entreprendre, le tout est de savoir selon quelles modalités.

5. Les formalités administratives

L’autre gros frein à la création d’une entreprise réside dans la difficulté des procédures administratives. En effet, celle-ci sont longues et pénibles à surmonter seul de par le nombre important de documents officiels que le créateur doit remplir.

Néanmoins, les modalités d’enregistrement et de création d’une entreprise se sont considérablement simplifiées ces dernières années. Vous pouvez être accompagné par votre CFE (chambre de commerce, chambre des métiers…) selon le domaine d’activité professionnelle. D’autre part, la majorité des formalités se font désormais en ligne.

Cependant, si vous préférez déléguer cette étape fastidieuse, des solutions existent pour aider les entrepreneurs dans leurs procédures administratives.
Ces solutions sont proposées par des plateformes internet qui permettent de remplir plus rapidement les documents officiels liés à la création d’entreprise : rédaction des statuts, constitution de dossier, dépôt de l’annonce légale et l’obtention du Kbis. N’hésitez pas à faire confiance à Formalizi pour réaliser toutes vos démarches ! 

6. L’argent et le financement

En plus des freins précédemment évoqués, il existe pour les entrepreneurs un frein majeur : celui lié aux finances.

Bon nombre d’entrepreneurs se retrouvent confrontés à des problèmes de financement de leur projet dès son souhait de mise en œuvre : pas d’apport personnel, incapacité à lever des fonds, refus des banques à prêter de l’argent…les raisons peuvent être nombreuses.

Plusieurs solutions permettent de vous lancer sans vous ruiner :

Si malgré tout vous êtes en difficulté pour trouver des financements adaptés, songez à vous associer, car à plusieurs vous aurez des facilités à emprunter et à convaincre les banques.

Créer son entreprise

Évidemment, on ne peut créer son entreprise sans prendre des risques… mesurés. La situation économique actuelle, l’évolution des comportements sociaux, les licenciements en hausse inquiètent de plus en plus de salariés. Un CDI n’apporte plus la situation sécuritaire d’avant quoiqu’on fasse. Créer son entreprise, c’est aussi créer son emploi, tout en étant assisté par de nombreux organismes. Vous n’êtes pas seul !

Vous souhaitez lancer votre projet entrepreneurial ? N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi 

Commencez les démarches

Gérer mon entreprise

URSSAF et micro-entreprise : ce qu’il faut savoir

Si vous envisagez de vous lancer en qualité de micro-entrepreneur, vous allez obligatoirement bénéficier d’une…
Documents annexes

Comment rédiger ses CGU ?

92 % des entreprises déclarent que leur présence sur internet est indispensable ou utile à…
Créer une entreprise

5 freins à la création et comment les surmonter

Qu'importe son âge ou son milieu social, l'envie de créer son entreprise n'a jamais été…
Edito

Edito #3 : La rentrée masquée des bureaux, un pas de plus vers le télétravail ?

Le gouvernement a annoncé en ce milieu du mois d'août 2020 l'obligation de porter le…