fbpx Skip to main content
franchise definition

Dans le domaine de la création d’entreprise, on entend souvent parler de franchise, de franchisé et de franchiseur. En effet, quel que soit son secteur d’activité, une entreprise peut se créer en franchise. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Est-ce qu’une franchise se limite seulement à la création de points de vente sous une enseigne ?

On vous propose un tour d’horizon sur tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

En bref

Quelle est la différence entre une franchise commerciale et une franchise de services ?

Il n’y a rien de plus simple ! Comme son nom l’indique, une franchise commerciale est une franchise qui se spécialise dans la vente des équipements de maison, produits cosmétiques, denrées alimentaires, etc. En revanche, une franchise de services, quant à elle, peut se spécialiser dans la restauration, l’immobilier ou encore la coiffure.

En savoir plus

Durant combien de temps l'entreprise devra porter assistance aux franchisés ?

Dans le contrat de franchise, une entreprise devra faire part de son savoir-faire aux franchisés. Par la même occasion, il devra s’engager à lui porter assistance. Pour la durée, tout va dépendre de la capacité d’intégration et d’apprentissage des franchisés. D’une manière générale, cette assistance se tiendra durant toute la durée de l’exploitation du concept de franchise.

En savoir plus

Que rémunèrent la RIF et les royalties ?

La Redevance Initiale Forfaitaire est un droit d’entrée qui rémunère l’entreprise par les efforts financiers lors du lancement du réseau. Elle compense les frais de gestion qui sont liés à l’intégration des franchisés. Les royalties rémunèrent tous les services qui sont fournis aux franchisés après la mise en place du nouveau point de vente.

En savoir plus

1. Décryptage de la franchise

La question se pose souvent par ceux qui veulent se lancer dans le monde des affaires. Le principe de la franchise repose sur le partage et le succès. Les acteurs qui prennent part dans ce système ne sont autres que le franchiseur et l’entrepreneur indépendant.

Le franchiseur est l’entreprise qui crée une activité. Et dans le but de promouvoir son image, sa notoriété et son activité, elle va modéliser son expertise en créant de nouveaux points de vente. Ces derniers seront remis à des entrepreneurs indépendants qui sont les réseaux de franchises. Quel que soit le secteur d’activité d’une entreprise, elle peut utiliser la franchise pour se développer. Vous trouverez par exemple une franchise commerciale ainsi qu’une franchise de services.

A savoir

A titre informatif, il est important de savoir que la France est un des pays européens où la franchise représente un pilier important de l’économie. D’ailleurs à l’échelle mondiale, l’Hexagone se place en troisième position avec près de 62 milliards d’euros de CA réunis sur l’intégralité des enseignes.

2. Le concept

L’idée de créer des points de vente pour booster le développement de l’activité d’une entreprise est une chose. Mais pour former le concept de la franchise, il faudra bien évidemment tester cette idée et la modéliser.

Le franchisé va ainsi adhérer à ce nouveau concept en signant un contrat de franchise. De son côté, l’entreprise va devoir s’engager à transmettre son savoir-faire et son expertise à tous ses franchisés. N’hésitez pas à lire notre article sur l’embauche d’un salarié. Cet engagement va également se faire sous forme d’un contrat. Par la même occasion, l’enseigne devra accorder à sa franchise de distribution une exclusivité territoriale d’exploitation.

3. Le système de franchise et l’indépendance des franchisés

Le système de franchise ne se limite pas uniquement à la signature d’un contrat et à la transmission du savoir-faire de l’entreprise à un franchisé.

Ce système repose également sur la transmission d’une marque. Pour être plus clair, lors de la signature du contrat, l’entrepreneur indépendant dispose de l’autorisation de l’entreprise à utiliser sa marque commerciale. Ainsi, mis à part l’usage du logo, il dispose également du droit d’utiliser l’identité visuelle de la société.

En ce qui concerne l’indépendance des franchisés, vous devez savoir que ce sont des entrepreneurs indépendants de la tête du réseau. Cela signifie que ce ne sont pas des salariés et devront s’occuper de la gestion financière des magasins franchisés. Ceci explique pourquoi les entreprises franchiseurs tiennent à mettre en place des modules de formation pour les franchisés avant le lancement du projet.

4. Les redevances en franchise

Dans le cadre d’une franchise, la rémunération va se composer d’un droit d’entrée et de royalties. Les redevances, dans une franchise, vont servir à financer tous les frais engagés lors du processus de lancement et du développement du réseau. Cela implique le recrutement, les formations et les accompagnements personnalisés des entrepreneurs. Ce sont les RIF ou redevance initiale forfaitaire. En ce qui concerne les royalties, ce sont les frais générés par l’élaboration des différents services aux franchisés durant le contrat de franchise. Il peut donc s’agir des animations, des formations continues ainsi que des centrales d’achat. C’est la raison pour laquelle les royalties sont communément appelées « redevance publicitaire ».

A savoir

Tous les franchisés devront avant tout respecter le contrat de franchise à la lettre. Ce ne sera de cette manière qu’ils pourront obtenir le plus de rentabilité. Ils vont également être dans l’obligation de rémunérer les franchiseurs pour tous les services rendus. Ces rémunérations sont bien sur les droits d’entrée et les royalties.

Vous en savez maintenant un peu plus sur le système de franchise. Vous êtes prêts à vous lancer pour promouvoir le développement de votre enseigne ! Et n’oubliez surtout pas de rester au courant des évolutions des besoins du marché et du mode de consommation.