fbpx
5 minutes de lecture

Créer sa SARL, combien ça coûte ?

Il s’agit de la première question que se pose l’entrepreneur avant de lancer son projet de création d’entreprise en SARL.

Pour créer une Société à Responsabilité Limitée (SARL), vous devez tout d’abord accomplir un certain nombre d’obligations légales et les différentes formalités administratives représentent un investissement qu’il est important de maîtriser : rédaction des statuts, capital social, frais d’immatriculation, annonce légale, honoraires…

Dès lors, quels sont les frais à prévoir lors d’une création de SARL ? Combien coûtent les formalités administratives ? Il y a t-il d’autres frais pour lancer sa SARL ? Formalizi vous détaille dans cet article combien ça coûte de créer votre SARL.

Combien cela coûte de créer une SARL

1. Quel est le coût des statuts pour une SARL ?

Rédiger les statuts de la SARL est la première formalité que vous accomplirez. Cette étape est extrêmement importante car votre société est considérée comme officiellement constituée dès les statuts signés par les associés.

De plus, les statuts de votre SARL vont définir l’ensemble des règles de fonctionnement de la gérance et les rapports avec les associés de la société. Il s’agit d’un contrat juridique auquel vous vous y référerez tout au long de la vie de la société.

Parmi les formalités de création d’une SARL, la rédaction des statuts est une étape à laquelle vous devez apporter une attention particulière car de nombreuses mentions obligatoires exigées par le Code du Commerce doivent y être reportées : forme juridique, dénomination sociale, siège social, objet social, montant du capital social...

Par ailleurs, cet acte officiel sera déposé avec le dossier d’immatriculation de l’entreprise au Centre des Formalités des Entreprises (CFE) et au greffe du tribunal de commerce, qui se réserve le droit de refuser votre demande d’immatriculation si vos statuts sont non conformes.

Ce contrat juridique est obligatoirement rédigé par écrit : sous seing privé ou sous la forme d’un acte notarié.

En pratique, vous avez trois possibilités pour rédiger les statuts :

  • Rédiger vous-mêmes les statuts en recourant à un modèle de statut de SARL en ligne. Cette option est gratuite mais nécessite tout de même de posséder un minimum de connaissances juridiques afin d’adapter vos statuts et les personnaliser en fonction du projet de la société;
  • Être accompagné par un avocat ou un expert-comptable qui facturera des honoraires pour la rédaction des statuts. Le coût est en moyenne entre 800 et 1500 € pour cette prestation;
  • Faire appel aux services d’une plate-forme juridique en ligne comme Formalizi et personnaliser ses statuts de SARL pour un coût moyen de 130€.

2. Quel est le montant du capital social en SARL ?

Lors de la création de la SARL, le capital social représente la totalité des apports réalisés par les associés. Celui-ci peut être fixe ou variable et pour le constituer, les associés ont le choix entre plusieurs types d’apports.

Détenir des parts sociales confère aussi certains pouvoirs : droit aux dividendes, vote aux assemblées, droit d’information, etc.

De plus, depuis 2003, le créateur d’une SARL fixe librement le capital social de son entreprise. En effet, la loi ne mentionne rien d’obligatoire concernant la fixation du capital social, le minimum requis étant de 1 euro symbolique. Cette absence d’obligation permet de faciliter la création de l’entreprise sans mobiliser de fonds propres importants.

Néanmoins, gardez à l’esprit que le capital social est important puisqu’il s’agit du premier financement dont bénéficie l’entreprise, mais il est aussi un gage de crédibilité vis-à-vis des banques et des partenaires. Qui plus est : disposer de fonds, permet à la société de créer et développer ses activités.

3. Le prix d’une annonce légale pour une SARL

Tout d’abord, pour informer les tiers de l’existence légale de la SARL, le gérant de la SARL va devoir procéder à la publication d’une annonce légale dans un journal d’annonce légale sur le département du siège social de l’entreprise. Il s’agit là aussi d’une démarche obligatoire qui permet de rendre publique la création de l’entreprise.

Ces frais incontournables sont d’environ 200 €. Les tarifs dépendent du nombre de lignes souscrites et du département dans lequel est située l’entreprise.

Vous pourrez retrouver les journaux habilités à publier votre annonce légale de création de la SARL via le site officiel.

4. Les frais d’immatriculation RCS en SARL

Pour enregistrer et immatriculer sa SARL au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), un dossier accompagné d’une demande d’immatriculation doit être envoyé auprès du Centre de Formalités des Entreprises. Afin de gagner du temps, celui-ci peut être réalisé en ligne sur le site Infogreffe. Après ce dépôt, l’entreprise sera autorisée à exercer son activité.

Les frais d’immatriculation du CFE varient en fonction de l’activité exercée, commerciale ou artisanale :

  • Environ 40 € pour l’immatriculation au Registre du commerce et des sociétés (RCS) pour toute activité commerciale.
  • Environ 130 € pour une immatriculation au Répertoire des métiers (RM) pour les activités qui relèvent de l’artisanat.
  • L’inscription au registre des bénéficiaires effectifs d’environ 25 €. Cette formalité est obligatoire depuis la loi Sapin 2 d’août 2017. Le RBE impose d’identifier toutes les personnes physiques exerçant un contrôle effectif sur la société.

À savoir : Une dépense n’est désormais plus nécessaire pour les artisans : le stage payant de préparation à l’installation (SPI) n’est plus obligatoire depuis la promulgation de la loi PACTE.

5. Créer une SARL : combien ça coûte ?

Au final, le coût de création d’une SARL dépendra surtout du niveau d’accompagnement que vous aurez choisi pour accomplir les différentes démarches administratives et légales.

Nous vous indiquons un récapitulatif des frais de création d’une SARL à prévoir :

Créer une entreprise, combien ça coûte ?

Hormis les frais obligatoires, des dépenses liées à l’installation et à l’activité de votre entreprise seront également à anticiper selon l’ambition de votre projet entrepreneurial : protection d’un nom ou d’une marque à l’INPI, rédaction de contrats ou de conditions générales, bail commercial, enseigne, etc.

le capital social de votre entreprise

Evaluer les besoins de votre future entreprise engage la réussite de votre projet.

Vous avez encore des questionnements pour la bonne gestion de votre projet ? N’hésitez plus et prenez gratuitement rendez-vous avec l’un de nos conseilleurs Formalizi. 

Commencez les démarches

Créer une entreprise

SIREN et SIRET : quelles différences ?

Quelles sont les différences entre les numéros SIREN et SIRET ? Le numéro SIREN et…
Créer une entreprise

Créer une SARL, combien ça coûte ?

Créer sa SARL, combien ça coûte ? Il s’agit de la première question que se…
Gérer mon entreprise

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR), c’est quoi ?

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR) a été mis en place par le gouvernement français afin…
Créer une entreprise

Gérant de SARL: quels régimes de cotisation et d’imposition ?

Quels sont les différents régimes de cotisation et d'imposition pour les SARL ?  Le gérant…