5 minutes de lecture

La période du chômage peut être une période difficile pour les personnes qui sont en attentes de retrouver un emploi. Toutefois, ce temps peut être mis à profit pour créer son entreprise. En effet, différents dispositifs sont mis en place afin de faciliter la création d’entreprise des personnes en situation de chômage. Cette période peut donc se révéler être particulièrement propice à l’entreprenariat pour ceux qui savent actionner les bons leviers.

Vous l’aurez compris, différentes possibilités s’offrent à vous afin que vous puissiez créer votre entreprise durant la période où vous êtes au chômage.

Créer son entreprise lorsqu'on est au chômage

1. Créer son entreprise au chômage grâce au maintient de l’aide au retour à l’emploi (ARE)

  • Qu’est-ce que l’ARE ?

L’aide au retour à l’emploi est une allocation versée par Pôle emploi lors de la perte involontaire de son travail. Cette allocation peut être maintenue si la personne souhaite créer ou reprendre une entreprise.

  • Quelles sont les conditions pour pouvoir cumuler l’ARE avec la création ou a reprise d’une entreprise ?

En premier lieu, la personne doit continuer à remplir les conditions permettant d’obtenir l’ARE dont  notamment être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi et effectuer une recherche active d’emploi.

Ainsi, les démarches pour créer ou reprendre une entreprise constituent des actes considérés comme une recherche d’emploi.

D’autre part, il est possible d’obtenir le maintien de l’ARE si la personne est encore titulaire de droits, même après le début de l’activité (l’immatriculation de la société s’il s’agit d’une société commerciale).

La condition de ce cumul est de ne pas dépasser le montant mensuel du salaire journalier de référence (SJR). Toutefois, il est à préciser que le maintien des ARE ne sera que partiel.

  • Quel est le montant de l’ARE ?

Le montant minimal de l’ARE est de 29, 26€ par jour. Cette aide est composée d’une part fixe à hauteur de 12€ par jour (brut) et d’une part variable égale à 40,4% du salaire journalier de référence.

Remarque : une cotisation sera prélevée à hauteur de 3% du salaire journalier de référence. Le plus simple est d’utiliser les simulateurs sur le site Pôle emploi qui permettront de vous donner un chiffrement précis.

2. Créer son entreprise au chômage grâce à l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (l’ARCE)

  • Qu’est-ce que l’ARCE ?

L’’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (l’ARCE) permet de recevoir les allocations chômage versées par Pôle emploi sous forme de capital.

  • Quelles sont les conditions pour y avoir droit ?

Tout d’abord, pour pouvoir prétendre à l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise il faut avoir obtenu l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE).

Puis, il faut faire partie de l’un de ces cas de figure :

  • Bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) et créer ou reprendre une entreprise.
  • Être autorisé à bénéficier de l’ARE mais ne pas la recevoir au moment de la création ou de la reprise de l’entreprise.
  • Etre durant la période du préavis, du congé de reclassement ou du congé de mobilité suite à un licenciement, entreprendre les démarches pour créer ou reprendre une entreprise et être autorisé à bénéficier de l’ARE.

Une fois les conditions remplies, il suffit de se rapprocher de Pôle Emploi afin de faire la demande.

Remarque : l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (l’ARCE) ne peut être cumulée avec l’ARE.

  • Quel est le montant de cette aide et comment est-elle perçue?

L’ARCE est une somme versée sous forme de capital en deux fois. Un premier versement est effectué lorsque les conditions sont réunies puis le deuxième versement est effectué six mois après sous réserve que la personne exerce toujours l’activité. L’ARCE est égale à 45% du montant des droits de l’ARE, sachant qu’une déduction de 3% sera appliquée afin de financer es retraites complémentaires.

3. Créer son entreprise au chômage grâce au nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (NACRE)

  • Qu’est-ce que le NACRE ?

Il s’agit d’une aide dans le cadre de la création ou de la reprise d’une entreprise afin de monter le projet, de préparer la cadre financier et de démarrer l’activité. Cet accompagné est accordé pour une durée de trois années.

  • Quelles sont les conditions pour y avoir droit ?

Tout d’abord, vous devez vous trouver dans l’une de ces situations :

  • Percevoir l’ARE ou l’allocation de sécurisation professionnelle
  • Etre demandeur d’emploi non indemnisé, inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis plus de six mois durant les dix-huit derniers mois
  • Percevoir le RSA ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Avoir entre 18 et 25 ans ou bien avoir plus de 30 ans et ne plus remplir les conditions d’activité antérieure permettant de bénéficier de l’indemnisation chômage
  • Etre salarié ou licencié d’une entreprise en sauvegarde de justice, en redressement judiciaire ou liquidation judiciaire reprenant une entreprise
  • Créer ou reprendre une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV)

Puis, la demande se fait auprès de l’organisme compétent de votre région (cet organisme change suivant les régions). Une fois votre dossier accepté, vous signerez un contrat d’engagement.

Ensuite, l’aide est divisée en trois périodes qui se suivent :

  • L’aide au montage du projet
  • L’aide à la structuration financière
  • L’aide au démarrage de l’entreprise

Remarque : attention chacune de ces étapes est enfermée dans un délai, il faut donc être prêt à s’investir afin de bénéficier de cette aide.

Gagnez du temps !

Le cumul entre l’ARE et l’ARCE n’est pas possible, il faut alors étudier les deux possibilités au regarde de votre projet afin de choisir l’option la plus avantageuse.

Le NACRE est également une aide précieuse pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur projet.

Commencez les démarches

Créer une entreprise

Créer une entreprise : combien de temps ça prend ?

Vous avez le projet de créer votre entreprise et vous vous demandez combien de temps…
Créer une entreprise

Comment récupérer mon capital social une fois déposé ?

Selon le statut juridique de votre société, un montant minimal de capital social doit être…
Créer une entreprise

La durée de la société : comment la choisir ?

La fixation de la durée de la société peut paraitre une question anodine et sans…
Créer une entreprise

Le siège social d’une société : où l’installer ?

Domicilier le siège social de son entreprise est une étape importante lors de la création…
Manon

Manon

Ancienne avocate diplômée d'un Master I en Droit des affaires à l'Université Panthéon-Assas et d'un Master II en Droit fiscal à l'Université Paris Dauphine.