fbpx Skip to main content

Sur les douze derniers mois, le nombre de créations d’entreprises a augmenté de 4,5 % par rapport à 2019, qui était déjà une bonne année. Pas moins de 848.164 entreprises ont vu le jour en 2020, selon les chiffres publiés par l’Insee.

Cependant, et au regard de la situation actuelle et de la crise sanitaire liée au Covid-19, se pose la question des raisons qui incitent autant à entreprendre dans une période aussi incertaine. 

Alors, qu’est-ce qui a bien pu motiver tant de français à créer leur entreprise pendant cette année si particulière ? Focus sur la création d’entreprise en 2020 !

La création d'entreprise en France en 2020

Résumé de l’article

Quel a été l'impact du Covid-19 sur la création d'entreprise ?

Si les premiers chiffres de l’Insee montre un recul du PIB de 8,3% suite à la crise sanitaire, le nombre de création d’entreprise lui a augmenté. Toutes les formes juridiques sont concernées, même si le nombre de micro-entreprise a explosé.

Quelles ont été les opportunités de la crise ?

Il semblerait que la crise sanitaire a constitué pour beaucoup une opportunité de se lancer dans leur propre projet. En effet, suite à de nombreuses suppression d’emplois, de nombreuses personnes se sont tournées vers l’entrepreneuriat pour créer leur propre emploi.

En savoir plus

Les aides de l'Etat ont-elles aidé dans cet élan d'entrepreneuriat ?

Oui, sans aucun doute ! En plus des aides déjà mise en place par l’Etat pour encourager les créations d’entreprises, de nombreux autres dispositifs ont permis à de nombreuses personnes de se lancer : prêts garantis par l’Etat, prêt de la BPI, réduction de charges sociales…

1. Covid-19 et création d’entreprise

2020 aura été marquée par une crise sanitaire sans précédent. Protection de la population, mise en confinement, fermeture des commerces non essentiels… Les conséquences directes de l’épidémie de Covid 19 sur l’économie française ne se sont pas faites attendre.

En effet, la crise économique était prévisible : notre pays subit une récession massive, avec une chute du produit intérieur brut (PIB) de 8,3%, selon une estimation publiée par l’Insee.

Pourtant, malgré ce contexte, la création d’entreprise s’est avérée très dynamique en 2020. Les français ont continué leur volonté d’entreprendre sur la lancée de 2019, qui était déjà marquée par une forte augmentation des créations d’entreprises.

Dans une année pourtant perturbée par la crise sanitaire, le nombre d’entreprises créées a augmenté de 4 % par rapport à 2019. Toutes les régions et toutes les formes d’entreprises sont concernées par cette croissance, portées malgré tout par les ⅔ des immatriculations en micro-entreprise : un statut facile et rapide à créer.

Votre micro-entreprise en 24h avec Formalizi !

2. Les opportunités entrepreneuriales pendant la crise

Si le Covid 19 a déstabilisé toutes nos institutions, la situation du marché du travail a aussi incité de nombreuses personnes à lancer leur propre affaire, plutôt que de chercher un emploi salarié. Dans certains cas, la période de confinement leur a même donné une impulsion, ou s’est avérée être une opportunité.

Les chiffres nous précisent que les créations d’entreprises sont pour partie des auto-entrepreneurs : nous relevons des hausses du nombre de micro-entreprises de 33 % en mai et de 64 % en juin 2020. Mais, plus qu’une volonté d’entreprendre, ces créations correspondent à une mutation de l’économie en cours depuis plusieurs années, et le Covid-19 n’a fait que l’accélérer.

Par la force des choses, la création d’entreprise a été portée par deux aspects :

  • La nécessité de créer son propre emploi dans une période où les recrutements été impactés ;
  • Les opportunités à saisir pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs.

Effectivement, de nouveaux marchés ont émergé grâce aux conditions de confinement : e-commerce, livraison de services et de repas, la consommation locale, le bio, la communication à distance. Cela a permis à de nombreux secteurs de se démarquer et d’innover.

Par ailleurs, la fermeture des frontières et le souhait de recentrer la production sur le territoire national dans certains domaines, a finalement conduit à une redynamisation des entreprises françaises et une meilleure insertion des entreprises nouvellement créées.

Créez votre entreprise dès maintenant avec Formalizi !

3. Les aides à la création d’entreprise : un moteur pour surmonter la crise

Créer une entreprise nécessite, certes une idée ou un projet, mais surtout des fonds et des ressources suffisantes pour assurer les frais afférents à la création de la société. Pour inciter les jeunes entrepreneurs à créer leur entreprise, de nombreuses aides financières sont apportées.

La politique actuelle conduite par le gouvernement s’inscrit en effet dans une volonté de faciliter l’accès à la création d’entreprises en France. Depuis la loi PACTE adoptée le 22 mai 2019, l’État et un ensemble d’acteurs, vont aider les entreprises dans leur désir de création. Ces mesures se sont considérablement élargies depuis la pandémie.

Aussi, nous retrouvons en 2021, toutes les aides qui existaient avant la crise sanitaire, ainsi que de nouvelles mesures renforcées qui ont pour but de soutenir les entreprises existantes, ou récemment créées.

Les aides fiscales

Plusieurs dispositions permettent d’octroyer des avantages en termes de fiscalité pour les entreprises nouvellement créées :

  • On retrouve notamment les crédits d’impôts et les réductions d’impôts (le crédit d’impôt recherche pour toutes les dépenses de recherche et de développement, le crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise) ;
  • Les exonérations accordées aux jeunes entreprises innovantes ( selon les conditions fixées dans le décret du 28 février 2019) ;
  • Les exonérations selon l’implantation géographique prioritaire en matière d’aménagement (Zones AFR, ZRR, BER, QPPV …).

À savoir : l’ensemble de ces règles peuvent donc s’appliquer à l’entreprise qui sera récemment créée sous réserve du respect des conditions d’application propre à chaque régime.

Les aides sociales

À côté des aides fiscales, des aides sociales sont également octroyées aux entreprises nouvelles. Ces aides dépendent de la situation de l’entrepreneur.

  • L’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (ACRE) qui est une aide visant à exonérer de cotisations les entreprises durant leur première année d’activité ;
  • Pour les demandeurs d’emploi, il est également possible de maintenir l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ainsi que la prime d’activité. De même, Pôle emploi octroie une aide à la reprise et la création d’entreprise (ARCE) ;
  • Les salariés peuvent bénéficier aussi d’un congé pour la création de leur entreprise s’ils sont salariés depuis au moins deux ans dans leur entreprise.

Les aides financières

Les aides financières à la création d’entreprise sont d’autres aides octroyées soit par le gouvernement, soit par d’autres acteurs dont la Banque publique d’investissement (Bpifrance).

Ainsi, les jeunes entreprises peuvent obtenir des fonds grâce à des prêts d’honneur d’Initiative France ou Réseau Entreprendre, des micro-crédits, des dispositifs de garantie d’emprunts, les bourses Frenchtech et des prêts participatifs d’amorçage…

Cependant, depuis la crise du Covid-19, d’autres aides financières exceptionnelles sont déployées : « Prêt Garanti par l’Etat », fonds de solidarité, report de charges sociales… Sans compter d’autres aides exceptionnelles proposées par les régions et les collectivités (Chèque Numérique, aide à la digitalisation…).

Créer votre société

Au regard de la dynamique actuelle du gouvernement, il semblerait donc que ce dernier souhaite continuer à aider la création d’entreprise afin de relancer l’économie, la tendance ne devrait donc pas fléchir.

Si vous souhaitez créer votre activité et lancer un nouveau projet, c’est très certainement le bon moment ! N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi. 

Commencez les démarches

Comptabilité

Comment tenir la comptabilité de son entreprise ?

Vous avez décidé de faire votre comptabilité d'entreprise en interne ? Il vous faudra donc…
Exercer un métier

Comment devenir développeur web en freelance ?

Aujourd’hui, toutes les entreprises se doivent de disposer de leur propre site internet. La conception…
Créer mon entreprise

Comment déposer un nom de domaine ?

L’annuaire papier est aujourd’hui dépassé. Toute entreprise souhaitant être visible (c’est-à-dire toutes les entreprises !)…
Fermer ma société

Zoom sur le boni de liquidation

Lorsqu’une société est en difficulté et qu’elle n’est plus en capacité de payer ses dettes…