fbpx Skip to main content
tenir la comptabilité d une sarl

Une SARL est une société commerciale à responsabilité limitée composée d’au moins deux associés. Sa création permet à ses associés de créer un écran entre eux et les créanciers. En effet, ils ne seront tenus responsables qu’à concurrence de leurs apports. Ainsi, si les créanciers saisissent des biens de la société, ils n’auront pas accès au patrimoine personnel des associés.

Pour que l’écran entre les associés et les créanciers soit effectif. Il faudra donc que la comptabilité de la société à risque limité soit établie de manière régulière, rigoureuse et bien évidemment sincère.

Dans cet article, Formalizi vous explique tout sur comment tenir la comptabilité d’une SARL ! 

En bref

La comptabilité et l’audit d’une SARL est-elle obligatoire à mettre en œuvre ?

Effectivement, la comptabilité est obligatoire à tenir ! Elle doit être tenue avec sincérité, rigueur et de manière régulière. Quant à l’audit, celui-ci n’est obligatoire qu’à certaines conditions.

En savoir plus

Quelle est la marche à suivre afin de tenir les livres comptables d’une SARL ?

Les livres comptables peuvent être établis en interne ou bien par un expert-comptable. Leur gestion est rigoureuse et elle est composée de trois livres obligatoires.

En savoir plus

Comment élaborer les comptes annuels ?

Les comptes annuels doivent être élaborés au moyen d’un bilan comptable et de résultat ainsi qu’une annexe légale. Ils doivent être déposés au greffe du Tribunal de commerce.

En savoir plus

1. Le caractère obligatoire de la comptabilité d’une SARL

Comme vous le savez, la société à risque limité est tenue d’établir une comptabilité régulière, rigoureuse et sincère. C’est une obligation légale, d’autant plus qu’elle est soumise à l’impôt sur les sociétés et donc à un possible contrôle fiscal.

Il existe quatre obligations légales impératives tenant à la comptabilité d’une SARL :

  • Enregistrement chronologique de tous les mouvements affectants le patrimoine de l’entreprise ;
  • Etablissement de factures en tenant compte du formalisme ;
  • Réalisation d’un inventaire annuel afin de contrôler l’existence effective du passif et de l’actif ;
  • Conservation durant 10 années de toutes les pièces comptables et justificatifs.

S’agissant de la SARL, celle-ci bénéficie d’un régime de simplification d’imposition qui permet des allègements comptables :

  • La comptabilité de trésorerie peut être effectuée tout au long de l’exercice comptable ;
  • Les créances et les dettes peuvent n’être comptabilisées qu’à la clôture de son exercice comptable.

En effet, dans ces conditions, ce qui doit être recueillit quotidiennement tout au long de ce dernier, ne sont que les encaissements et les décaissements.

A l’égard de l’audit légal des comptes pour une SARL : l’entreprise est dans l’obligation d’avoir un commissaire aux comptes si elle dépasse 2 seuils parmi ces 4 seuils suivants :

  • Dépassement des 8 millions d’euros de chiffre d’affaires hors taxes, 4 millions d’euros de total bilan et 50 salariés ;
  • Dépassement des 4 millions d’euros de chiffre d’affaires hors taxes, 2 millions d’euros de total bilan et 25 salariés ;
  • Nomination d’un commissaire aux comptes par les associés représentants au moins 33,33% du capital social ;
  • Nomination d’un commissaire aux comptes par le juge à la demande d’un ou plusieurs associés représentants au moins 10% du capital.

A savoir

Dans le cas où il n’y aurait plus qu’un associé unique, celle-ci serait modifiée en EURL. L’EURL pourra permettre de bénéficier du régime du micro-entrepreneur et donc d’obligations comptables simplifiées.

2. Comment tenir les livres comptables d’une SARL ?

Les livres comptables sont une véritable ressource précieuse ! Effectivement, ils permettent d’établir toutes les dépenses de l’entreprise, son passif et son actif. Pour se faire, il faut enregistrer de manière chronologique tous les mouvements financiers affectant le patrimoine de l’entreprise. De plus, il faudra également établir l’inventaire des valeurs actives et passives composants ce dernier de l’entreprise une fois par an.

D’un point de vue pratique, il existe 3 types de livres comptables obligatoires tenant à la Société à Responsabilité limitée.

  • Le livre journal : c’est le recueil des mouvements qui affectent le patrimoine de l’entreprise, jour par jour, opération par opération.
  • Le grand livre : il s’agit du recueil des écritures enregistrés sur le livre journal en tenant compte du plan comptable de l’entreprise.
  • Le livre d’inventaire : il correspond au recueil des éléments actifs et de passifs issus de l’inventaire annuel. Ce dernier n’est pas obligatoire.

A savoir

Afin d’établir ces derniers et bien respecter toutes les obligations comptables, il est nécessaire, mais pas obligatoire, de recourir aux services d’un expert-comptable. De plus, il pourra vous permettre de respecter vos obligations fiscales.

3. Elaborer les comptes annuels d’une SARL

Le gérant se doit d’établir des comptes annuels au titre de chaque exercice social. Il devra être déposé un exemplaire au greffe du tribunal de commerce rattaché au siège de l’entreprise.

D’un point de vue un peu plus pratique, les comptes annuels doivent être établis à l’aide :

  • D’un bilan ;
  • D’un compte de résultat ;
  • D’une annexe légale.

S’agissant du bilan, celui-ci va devoir recueillir tous les éléments actifs et passifs de l’entreprise. Il va permettre d’obtenir un panorama du patrimoine de l’entreprise à la fin de son exercice social. Les éléments d’actifs et de passifs sont caractérisés par : les capitaux propres, les dettes (fiscales, sociales, fournisseurs et financières), le stock, la trésorerie, les créances et les immobilisations.

Pour ce qui est du compte de résultat, celui-ci va permettre de recueillir toutes les opérations liées à l’exercice écoulé et se soldant par un résultat. On va donc y retrouver le chiffre d’affaires, les achats, les charges externes, les impôts, les taxes, les charges du personnel, les charges financières et les dotations amortissements.

Enfin, en ce qui concerne l’annexe légale, celle-ci permettra la compréhension des deux documents mentionnés au-dessus. Elle a aussi un caractère impératif.

A savoir

Sachez que cette tâche peut être déléguée à un expert-comptable, mais ne l’est pas obligatoirement car il est possible pour une SARL de totalement le gérer en interne.

Maintenant que vous en savez davantage sur comment tenir la comptabilité d’une SARL et sa gestion, sachez qu’elle doit être tenue de manière très rigoureuse afin de respecter toutes les obligations légales et fiscales. Mais n’oubliez pas, il faudra garder tous les justificatifs durant plusieurs années. La solution la plus simple n’est autre que l’externalisation de cette tâche auprès d’un expert-comptable.

Si vous voulez vous lancer en interne dans l’aventure d’une comptabilité avec nous, Formalizi peut vous accompagner ! En savoir plus