6 minutes de lecture

Vous souhaitez reprendre une entreprise mais vous ne savez pas quelles sont les étapes d’un tel projet ? Formalizi vous explique tout.

Reprendre une entreprise permet de se lancer dans l’entrepreneuriat sans avoir à tout créer de A à Z. En effet, acheter une affaire qui a déjà été mise en place permet d’alléger le travail de démarrage. Toutefois, il faut être très vigilant dans ce projet afin de trouver une affaire qui vous correspond mais aussi pour laquelle vous avez pu étudier tous les facteurs pouvant influencer positivement ou négativement son développement.

Quels sont les avantages d'une SNC ?

1. Reprendre une entreprise qu’est-ce que c’est ? 

Reprendre une entreprise est une modalité alternative à la création d’une entreprise pour une personne souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat.

Il existe différentes façons de reprendre une entreprise :

  • Racheter les parts d’une société
  • Racheter l’actif d’une société
  • Racheter le fonds de commerce

Enfin, il est possible de reprendre une entreprise en faillite dans le but de la sauver, comme une entreprise qui fonctionne bien dans le but de la faire prospérer.

2. Quelles sont les différentes étapes ? 

Étape n° 1 : Réfléchir au type d’activité

La première étape consiste à réfléchir au type d’activité souhaité. Il s’agit d’un investissement important en termes de temps et d’argent, cette étape n’est donc pas à négliger. Il faut alors se demander :

  • Le type d’activité souhaité : service, commerce, restauration, etc ;
  • Votre budget ;
  • La situation géographique : Paris / province, grande ville / petite, centre-ville / banlieue / zone rurale ;
  • La taille de l’entreprise : petite entreprise familiale ou entreprise d’envergure ;
  • Tout autre facteur pouvant influencer votre choix.

Étape n°2 : chercher les différentes entreprises ou activités en vente

Une fois le projet établi, il faut chercher une ou des entreprises qui correspondent au projet. Il peut être opportun de faire une présélection et de s’intéresser à plusieurs entreprises afin de mieux les analyser et trouver celle qui se rapproche de vos attentes.

Il n’existe pas de « catalogue » répertoriant toutes les annonces, il faudra passer par différents canaux.

Vous pouvez chercher sur internet, différents sites mettent en ligne les annonces : la chambre de commerce et d’industrie, la BPI, reprisedentreprise.com, etc.

Il ne faut pas négliger le bouche-à-oreille car la cession d’une entreprise est une étape délicate, les entrepreneurs souhaitent alors rester discret et ne pas émettre une offre publique.

Enfin, il existe des réseaux spécialisés dans ce type de transaction comme Cédants et repreneurs d’affaires (CRA) ou encore initiative France.

Étape n° 3 : se renseigner sur l’entreprise et l’analyser

L’analyse de l’entreprise est une étape cruciale dans la reprise d’entreprise. Il est alors nécessaire d’obtenir le maximum d’informations sur l’entreprise afin de comprendre comment elle fonctionne et ses perspectives d’avenir.

Pour cela il faut s’entretenir avec le chef d’entreprise afin de se faire une idée globale de l’entreprise :

  • Comprendre le fonctionnement de l’entreprise ;
  • Déceler les points forts, les points faibles et les points à améliorer ;
  • Appréhender les perspectives d’avenir mises en place ;
  • Voir ce que vous pourriez apporter à l’entreprise ;
  • Comprendre pourquoi l’entreprise est cédée : un départ à la retraite, une situation d’urgence ou autre ;
  • Le prix attendu par les cédants ;
  • Essayer de « ressentir » le projet / voir si le feeling passe avec les interlocuteurs.

Étape n°4 : évaluer l’entreprise

Après l’étape de l’analyse, si vous êtes intéressé, il vous faudra évaluer l’entreprise. Cette évaluation vous servira de base pour la négociation de la cession. 

Il est possible de faire appel à un cabinet d’audit qui effectuera un audit de l’entreprise cible.

Différents éléments doivent être pris en compte afin d’avoir une évaluation se rapprochant au maximum de la réalité :

  • L’ensemble des éléments comptables : bilan, compte de résultat, retraitement de certaines données comptables, etc ;
  • L’ensemble des contrats, dont notamment les baux commerciaux, les contrats de travail, etc ;
  • L’ensemble des éléments extérieurs : situation du marché, perspectives d’avenirs, situation législative ;
  • Tout autre élément qui pourrait influencer l’évaluation de l’entreprise.

Enfin, différentes méthodes d’évaluation existent, suivant l’entreprise que vous visez, n’hésitez pas à vous faire assister par un professionnel.

Étape n°5 : préparer un plan de reprise

Une fois que vous êtes sûr de vouloir racheter une entreprise il vous faudra préparer votre plan de reprise comprenant :

  • Le business plan : ce sera un élément apportant une vision globale sur l’avenir mais surtout il vous permettra d’obtenir un financement ;
  • Le montage juridique : il faudra notamment déterminer si vous souhaitez racheter uniquement le fond de commerce, l’actif de la société ou les parts de la société ;
  • Le montage financier : à moins que vous ne possédiez la totalité de la somme, vous devrez obtenir un financement. Le financement le plus classique est le prêt bancaire, toutefois il existe de nombreux modes alternatifs de financement.

Étape n°6 : négocier les modalités

L’achat d’une entreprise est une affaire complexe, qui change en fonction de l’entreprise en question et des différents protagonistes. Il faudra alors négocier différents éléments de la cession :

  • Les modalités de paiement du prix : il est notamment possible de prévoir une partie du prix fixe et une partie variable en fonction du chiffre d’affaire réalisé par le cessionnaire. Il faudra alors prévoir les conditions de cette mise en œuvre ;
  • La garantie de passif ;
  • L’accompagnement du cédant afin d’aider le cessionnaire dans la reprise ;
  • Etc.

Étape n°7 : le protocole d’accord

Après avoir mené à bien les négociations, un protocole d’accord doit être signé. Ce protocole reprendra l’ensemble des points de la cession.

Enfin, ce protocole engage les deux parties à mener à terme les négociations.

Étape n°8 : l’acte de cession

L’acte de cession est l’étape finale du processus de cession permettant de débloquer les financements et de réaliser les formalités administratives ainsi que fiscales de transmission de l’entreprise.

Reprendre une entreprise présente l’avantage de poursuivre une activité déjà mise en place plutôt que de devoir la créer.

La reprise d’entreprise s’effectue en plusieurs étapes étalées sur plusieurs mois. Il faut d’abord effectuer un bilan de l’entreprise recherchée, puis chercher les affaires qui correspondent à ces critères. Après avoir effectué cette sélection, il faudra évaluer cette entreprise, négocier les termes de la cession, puis signer le protocole d’accord et enfin signer l’acte de cession définitif.

Commencez les démarches

Documents annexes

Comment gérer l’actionnariat et les assemblées générales de son entreprise en ligne ?

Article invité rédigé par les équipes de Capbloc.  Il n'est de secret pour personne qu'aujourd'hui,…
Changement d'activité

Tout savoir sur la modification d’activité professionnelle

Tout professionnel peut à un moment ou un autre vouloir modifier plus ou moins en…
Gérer mon entreprise

Mentions légales : CGV et CGU, quelles différences ?

Il est parfois difficile de s’y retrouver sur l’ensemble des mentions légales à l’heure du…
Finance

Quel est le rôle du commissaire aux comptes ?

Personnage essentiel au fonctionnement du monde entrepreneurial, le commissaire aux comptes est chargé de veiller…