5 minutes de lecture

Trouver un financement est une interrogation majeure de tout entrepreneur qui souhaite créer sa startup.

Plusieurs solutions sont possibles, il faut alors les étudier pour voir celles qui conviendront le mieux à votre projet. Dans le meilleur des cas, il faut arriver à combiner plusieurs de ces solutions afin d’avoir plusieurs sources de financement et donc un financement plus important.
Certains financements sont relativement connus de tous, comme le prêt bancaire ou encore la levée de fonds qui est très en vogue pour les startups. Toutefois, il existe d’autres moyens de financer son entreprise, moins connus, mais tout autant efficaces.

Toutes ces solutions sont à la portée de chaque entrepreneur, encore faut-il être au courant qu’elles existent. Formalizi vous explique tout dans cet article. 

Comment financer sa startup ?

1. Les économies personnelles

En premier lieu, la meilleure façon de financer sa startup sont les économies personnelles. En effet, vous pouvez alors décider combien vous souhaitez investir et vous aurez carte blanche pour l’utilisation des fonds.

Néanmoins, tout le monde ne dispose pas d’économies suffisantes et d’autres alternatives sont évidemment envisageables.

2. Les partenaires

En second lieu, il peut être judicieux de s’associer à une ou plusieurs personnes qui prendront alors part à la startup. Elles deviendront alors associées et apporteront, non seulement des fonds, mais potentiellement un savoir-faire et un réseau.

Il faut alors trouver les bons partenaires avec qui se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. C’est une bonne alternative, car la personne devenant associée pourra réellement s’impliquer dans le projet de startup, et ne pas être simplement un apporteur d’argent. Il faudra toutefois trouver LA bonne personne.

3. Le prêt bancaire

Le prêt bancaire est une solution classique pour trouver des fonds afin de créer ou de développer sa startup.

Il faudra pour cela monter un dossier complet et détaillé présentant votre projet de startup. Ce dossier doit être solide démontrant le sérieux de votre demande. Un garant sera en général également demandé, suivant le montant emprunté et le type de dossier.

4. Les aides de Pôle Emploi

Se tourner vers Pôle Emploi lorsque l’on crée ou développe sa startup peut également être une solution. En effet, différentes mesures sont possibles :

  • Si vous êtes au chômage et que vous souhaitez créer votre startup, des aides spécifiques sont prévues. Vous les retrouverez dans notre article dédié au chômage;
  • L’ACCRE : il est possible d’obtenir une partie de ses indemnités de chômage en capital c’est à dire en une seule fois et non de manière échelonnée.

Ces dispositifs s’adressent à vous si vous êtes déjà au chômage et que vous souhaitez monter votre startup, mais également si vous êtes salarié et que vous souhaitez monter votre startup.

5. Les organismes spécialisés dans le financement de l’entrepreneuriat

Il existe plusieurs organismes vers lesquels se tourner pour obtenir un financement, mais également un accompagnement pour la création ou le développement de sa startup :

  • Les dispositifs de la BPI : vous pouvez vous rendre sur le site afin d’étudier l’ensemble des offres proposées et trouver celle qui correspondra à votre projet.
  • Des prêts avantageux auprès de certains organismes qui soutiennent les startups et les créateurs d’entreprise de manière générale.

6. Les aides fiscales et sur les cotisations sociales

Il existe plusieurs types d’aides fiscales ou sur les cotisations sociales pour les entreprises comme pour les investisseurs :

7. Le crowd funding ou crowd lending / financement participatif

Le financement participatif est une méthode de financement apparue dans les années 2000. Elle consiste à faire appel aux internautes pour obtenir un financement. Il existe plusieurs plateformes en ligne, vous devez présenter votre projet afin de convaincre les internautes d’investir.

L’avantage du financement participatif est que l’on touche des millions de personnes, puisqu’il suffit d’avoir accès au site pour investir. De plus, les investisseurs peuvent investir des petites sommes, en effet, il n’est pas nécessaire d’investir des milliers d’euros. Enfin, il est possible de demander soit prêt d’argent, soit un investissement pour lequel les investisseurs percevront en contrepartie des parts ou un don.

8. Le « love money »

Le « love money » correspond à l’argent issu de sa famille et de son entourage. En effet, il est possible de faire financer en tout ou partie sa startup par ses connaissances, cela permettra notamment d’obtenir un apport en cash plus important et avoir un dossier plus solide afin d’obtenir un crédit auprès des banques.

De plus, le fait que plusieurs personnes « croient » en vous et vous soutienne dans votre projet de startup est également un élément positif pour les banques.

9. Les investisseurs professionnels

Il existe des investisseurs professionnels qui peuvent vouloir investir dans votre projet de startup et vous accorder un financement. Il faudra, comme avec une banque, monter un dossier et convaincre les personnes qui seront face à vous de vous accorder un financement pour votre projet.

Cette solution n’est pas adéquate pour tous. En effet, des fonds vous seront accordés que si vous réussissez à convaincre ces professionnels d’adhérer à votre projet. Ainsi, si votre startup présente toutes les garanties que l’investissement des professionnels sera rentable (startup en pleine croissance, demande de la part des consommateurs, business model favorable à la levée de fonds, etc) alors vous avez vos chances. En revanche, si votre startup n’est pas encore aboutie (pas assez de données, chiffre d’affaire trop faible, trop grand risques, etc), alors il vous sera plus difficile d’obtenir un financement par ce biais.

10. Les incubateurs d’entreprises

Enfin, les incubateurs d’entreprises sont des structures publiques ou privées qui accompagnent la création d’une entreprise et notamment le financement de ces dernières. Les incubateurs ne financeront pas directement la startup mais pourront les aider à trouver des financements adaptés au projet.

Financer son entreprise

Différentes possibilités s’offrent à vous pour financer votre startup. Afin d’obtenir un financement optimal, faites appel à plusieurs sources de financement. Parlez-en surtout autour de vous afin d’avoir des retours d’expérience, et ne pas tomber dans les pièges du financement pour votre startup.

Vous avez encore des doutes concernant la création de votre startup ? N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi. 

Commencez les démarches

RGPD

Comment rédiger les mentions légales d’un site internet ?

Tout usager d'un site internet croise ces mentions légales sans toujours savoir à quoi elles…
Gérer mon entreprise

URSSAF et micro-entreprise : ce qu’il faut savoir

Si vous envisagez de vous lancer en qualité de micro-entrepreneur, vous allez obligatoirement bénéficier d’une…
Documents annexes

Comment rédiger ses CGU ?

92 % des entreprises déclarent que leur présence sur internet est indispensable ou utile à…
Créer une entreprise

5 freins à la création et comment les surmonter

Qu'importe son âge ou son milieu social, l'envie de créer son entreprise n'a jamais été…