5 minutes de lecture

Vous êtes une femme et souhaitez créer votre entreprise ? Cet article est fait pour vous !

Beaucoup de femmes sont attirées par l’entrepreneuriat mais seulement 30% des entreprises sont créées par des femmes. Depuis 2013, un plan gouvernemental a été mis en place pour développer l’entrepreneuriat féminin.

Comme indiqué dans le titre de cet article, il existe des aides pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise. Ces aides sont diverses : financières, réseaux, accompagnement, etc. Il vous reste donc à étudier ces différentes aides et de vous rapprocher des organismes fournissant les aides qui vous intéressent.

Dès lors, quelles sont les différentes aides disponibles pour les femmes entrepreneurs ? Quelles sont les conditions pour y accéder ? Formalizi vous explique tout dans cet article. 

Quelles aides pour les femmes entrepreneures ?

1.Les aides accessibles à tous les entrepreneurs

En premier lieu, il existe différentes aides accessibles aux hommes comme aux femmes entrepreneurs. Il peut donc être opportun pour une femme entrepreneur d’envisager ces aides qui pourraient convenir à leur projet.

Vous trouverez des articles dédiés sur Formalizi :

2. Les aides financières destinées aux femmes entrepreneurs

La garantie ÉGALITÉ Femmes

La Garantie EGALITE Femmes est une aide mise en place par FRANCE ACTIVE et qui permet aux femmes d’obtenir plus facilement un prêt bancaire qui financera leur projet entrepreneurial.

Ainsi, la Garantie EGALITE Femmes permet d’obtenir une garantie couvrant au maximum 80% du prêt et ce dans la limite de 50 000 €.

Les conditions à remplir sont :

  • Être une femme;
  • Reprendre ou avoir repris une entreprise depuis moins de 3 ans.

Comment obtenir cette aide ?
Il faut vous rapprocher de la structure France Active de votre région, vous trouverez également toutes les démarches ainsi que d’autres informations sur le site de France Active.

Les aides prévues par les collectivités territoriales

Certaines collectivités territoriales prévoient des aides spécifiques aux femmes entrepreneurs. Pour de plus amples informations, rapprochez-vous de votre mairie ou du CFE compétent.

Il existe par exemple des plans d’action régionaux (PAR) : chaque région a son propre plan d’action dédié aux femmes avec des dispositifs différents. Ces plans prévoient non seulement des aides financières, mais également un accompagnement du projet ou encore des partenariats. Il faut se renseigner auprès de chaque région pour connaître les plans d’actions.

Les Clubs Locaux d’Épargne pour les Femmes qui Entreprennent (CLEFE)

Les CLEFE sont des clubs qui ont pour but de financer la création ou le développement d’une entreprise créée ou gérée par une femme.

Comment cela fonctionne ?

Le CLEFE et la femme entrepreneur signeront une charte formalisant l’accord. Le CLEFE prêtera une somme d’argent après étude du projet (il faut fournir un dossier détaillé présentant le projet, un plan de financement, etc) et la convention indiquera les modalités de remboursement.

3. Les organismes d’accompagnement destinés aux femmes entrepreneurs

Trouver un financement n’est pas le seul problème auquel une femme entrepreneur doit faire face, il faut aussi qu’elle gère la vie et le développement de l’entreprise. Pour cela, elle peut recourir à des organismes spécialisés qui aideront la femme entrepreneur sur différents points : élaboration d’un business plan, coaching, formations, conseils, etc.
Plusieurs associations dédiées à l’accompagnement des femmes entrepreneurs existent.

Certaines associations / organismes sont régionaux :

  • Femmes Actives Mouv’
  • Entreprendre au féminin, Océan Indien Réunion (EFOIR)

D’autres associations / organismes sont nationaux :

  • Adie : propose un financement, une aide pour les assurances et un accompagnement des femmes entrepreneur.
  • Egalitère : propose un accompagnement et des formations pour les créatrices d’entreprise.
  • Force Femmes : accompagne les femmes de plus de 45 ans.
  • Hellowilla : propose à la fois d’accompagner une femme entrepreneur dans son projet avec différentes formules, mais également un espace de coworking, un réseau et un partage.

Il en existe beaucoup, les associations citées ci dessus ne sont que des exemples. En effet, certains organismes ou associations se focaliseront sur une région ou bien sur un secteur. De plus, certains accompagnements se feront uniquement en ligne alors que d’autres proposeront un accompagnement avec rencontres « physiques » ou encore du coworking. Il faut trouver l’organisme qui correspondra à vos attentes.

4. Les réseaux destinés aux femmes entrepreneurs

Enfin, afin de développer une entreprise, il est important d’avoir un réseau. Certains réseaux sont dédiés aux femmes chef d’entreprise et seront plus adaptés pour les aider à développer leur entreprise.

Ces réseaux ont vocation à organiser des événements permettant de mettre en valeur les femmes entrepreneures : concours, rencontres, etc. Ces réseaux permettent de compléter le panel d’aides accordé aux femmes entrepreneur.

Il est possible de citer :

Créer votre société

Les aides accordées aux femmes entrepreneur sont de différentes natures : aides financières, accompagnement, réseau. Toutes ces aides sont complémentaires et il faut les combiner pour une plus grande efficacité sur le projet d’entreprise.

Vous avez encore des questionnements quant à la création de votre entreprise ? N’hésitez plus et prenez rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers Formalizi. 

Commencez les démarches

RGPD

Comment rédiger les mentions légales d’un site internet ?

Tout usager d'un site internet croise ces mentions légales sans toujours savoir à quoi elles…
Gérer mon entreprise

URSSAF et micro-entreprise : ce qu’il faut savoir

Si vous envisagez de vous lancer en qualité de micro-entrepreneur, vous allez obligatoirement bénéficier d’une…
Documents annexes

Comment rédiger ses CGU ?

92 % des entreprises déclarent que leur présence sur internet est indispensable ou utile à…
Créer une entreprise

5 freins à la création et comment les surmonter

Qu'importe son âge ou son milieu social, l'envie de créer son entreprise n'a jamais été…